Israël en guerre - Jour 191

Rechercher

Ashdod : Une femme tuée par balle et deux blessés lors d’une attaque de gang présumée

Un criminel notoire a été blessé, ainsi qu'une membre de sa famille - une soldate - qui a tenté de faire feu sur le tireur avant qu'il ne s'échappe après l’avoir prise pour cible

Des policiers sur les lieux d'une fusillade mortelle, dans la ville côtière d'Ashdod, le 24 mars 2024. (Crédit : Police israélienne)
Des policiers sur les lieux d'une fusillade mortelle, dans la ville côtière d'Ashdod, le 24 mars 2024. (Crédit : Police israélienne)

Une quadragénaire a été tuée par balle dimanche dans la ville d’Ashdod, dans le sud d’Israël ; un homme et une femme plus jeune ont également été blessés dans ce que la police considère comme une fusillade liée à un gang.

L’homme blessé, âgé de 38 ans, serait un criminel connu et aurait été la cible de la fusillade. Il a été modérément blessé, tandis qu’une autre femme, âgée de 20 ans, a été légèrement blessée.

La fusillade a eu lieu dans la rue Jo Amar, dans la ville côtière du sud.

La police israélienne a déclaré dans un communiqué que le tireur portait des vêtements de style militaire et que le pistolet qu’il a utilisé a été retrouvé sur les lieux dans un appartement d’un immeuble résidentiel.

La jeune femme, qui serait une parente de l’homme blessé, serait une soldate en service actif dans l’armée israélienne. Elle a ouvert le feu sur le tireur avec son fusil de service, mais n’a pas réussi à l’atteindre, selon la chaîne publique Kan. Le suspect l’a alors touchée à son tour.

Un témoin oculaire, Adi Kuchman, qui vit dans l’immeuble, a déclaré à Kan que la zone où la fusillade s’est produite était « couverte de balles et de taches de sang ».

Il a déclaré avoir vu les deux femmes blessées allongées sur le sol, la plus jeune se trouvant à côté d’un fusil M-16.  » Il semble qu’elle ait essayé de tirer sur l’homme armé qui leur tirait dessus. »

Un petit pistolet se trouvait également sur le sol.

Les trois blessés ont été transportés au centre hospitalier Assuta de la ville pour y être soignés, où la femme dans un état critique a été déclarée morte.

« Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons découvert la femme qui gisait au sol, inconsciente ; elle ne respirait plus et son pouls ne battait plus », avait commenté un secouriste du Magen David Adom (MDA). « Nous avons immédiatement commencé à tenter de la réanimer avant de l’emmener à l’hôpital. »

La police a déclaré qu’elle recherchait le tireur présumé et qu’elle considérait l’incident comme étant de nature « criminelle » et non comme une activité terroriste présumée. Un hélicoptère de la police participe à la recherche du suspect.

Selon les médias israéliens, l’homme blessé est une figure connue de la pègre qui s’est récemment installée à Ashdod en provenance de Ramle. La Douzième chaîne a rapporté que l’homme avait déjà été inculpé pour meurtre.

Cette fusillade survient au milieu d’une vague d’incidents violents liés à des querelles entre groupes criminels organisés dans tout le pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.