Rechercher

Une fillette de 4 ans percutée par un vélo électrique au port de Tel Aviv

Un adolescent de 16 ans conduisait le vélo ; il a été arrêté après avoir fui les lieux de l'accident ; Yossi Wolf, le père de la victime, a d'abord pensé à une attaque terroriste

Illustration : Des adolescents roulant sur un vélo électrique à Jérusalem, le 14 novembre 2019. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Illustration : Des adolescents roulant sur un vélo électrique à Jérusalem, le 14 novembre 2019. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Une fillette de quatre ans a été percutée et légèrement blessée par un adolescent qui roulait sur un vélo électrique au port de Tel-Aviv, vendredi.

La victime, Yuli Wolf, a été emmenée à l’hôpital Ichilov. Elle y a subi une intervention chirurgicale en raison d’une fracture de la mâchoire.

Des témoins oculaires ont déclaré que Wolf a été projetée en l’air lorsqu’elle a été percutée par le cycliste qui roulait à grande vitesse.

Le cycliste de 16 ans a d’abord fui la scène, mais a peu après été arrêté à son domicile, a indiqué la police.

Il a été emmené pour un interrogatoire, après quoi il a été relâché « sous conditions restrictives ». L’adolescent fait l’objet d’une enquête pour conduite imprudente, blessure et conduite sans permis.

Le père de Yuli Wolf, Yossi, a déclaré qu’il avait d’abord pensé qu’il s’agissait d’une attaque terroriste sur le port de Tel Aviv, réputé pour être un lieu de divertissement populaire, bondé de visiteurs le week-end.

Yossi Wolf. (Crédit : La Treizième chaîne)

« Au départ, j’ai pensé qu’il s’agissait d’une attaque terroriste. C’était violent, une bande de gars qui arrivaient à une vitesse de 50 kmh, habillés en noir », a déclaré Yossi Wolf.

Il a raconté à la Treizième chaîne qu’il avait vu trois cyclistes se diriger sur eux.

« Le deuxième l’a percutée au visage avec son vélo électrique », a déclaré Yossi Wolf.

Illustration : Des personnes faisant du vélo sur le port de Tel Aviv, le 24 août 2017. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La plupart des zones du port sont piétonnes. En théorie, il ne devrait y avoir ni vélo ni trottinette électriques. Cependant, l’application de la loi y est très limitée.

Selon la chaîne publique israélienne Kan, l’adolescent conduisait son vélo électrique en violation de la loi qui stipule qu’un jeune de 16 ans ne peut conduire un vélo ou un trottinette électrique que s’il est titulaire d’un permis de conduire ou a passé un examen théorique. L’adolescent n’aurait passé aucun examen.

Ces dernières années, le nombre de blessures liées aux trottinettes et aux vélos électriques a augmenté, en raison de l’essor de la popularité de ces véhicules. Outre l’augmentation des ventes, des points de location de vélos et de trottinettes électriques ont été mis en place à Tel Aviv.

Il n’a pas été confirmé si l’adolescent était propriétaire du deux roues qu’il conduisait ou s’il avait été loué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...