Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Une forêt frontalière avec Gaza dévastée par les ballons incendiaires

Le chef d'Etat-major Aviv Kohavi a noté que l'accord officieux conclu avec les groupes terroristes gazaouis avait permis une baisse de l'envoi de dispositifs incendiaires

Les sapeurs-pompiers éteignent les restes d'un feu dans le kibboutz Harel, le 24 mai 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Les sapeurs-pompiers éteignent les restes d'un feu dans le kibboutz Harel, le 24 mai 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Les sapeurs-pompiers ont oeuvré mardi à éteindre trois sinistres allumés par des ballons incendiaires dans la forêt Kissufim, située à la frontière avec la bande de Gaza, ont fait savoir les autorités.

Hier, des responsables municipaux ont expliqué que quatre incendies avaient été déclenchés par des ballons transportant des combustibles à proximité des communautés qui vivent à la frontière de l’enclave côtière. L’un d’eux a annihilé des dizaines d’hectares de champs de blé.

Vendredi, le chef d’Etat-major Aviv Kohavi a déclaré qu’un accord officieux conclu avec les groupes terroristes gazaouis pour maintenir le calme à la frontière s’avérait efficace et qu’il y a eu une baisse du nombre de dispositifs incendiaires envoyés vers l’Etat juif.

De plus, Kohavi a noté auprès des chefs des communautés frontalières avec la bande que les violences à côté de la frontière ont significativement diminué par rapport au début de l’année, lorsque des affrontements entre des manifestants palestiniens et les soldats israéliens avaient lieu presque quotidiennement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.