Une Israélienne refuse d’incorporer l’armée
Rechercher

Une Israélienne refuse d’incorporer l’armée

Tair Kaminer qui se dit "objectrice de conscience", a été condamnée à 20 jours de prison pour refuser de servir dans les rangs de Tsahal

Tair Kaminer (Crédit : Facebook/Refusal to serve in the IDF)
Tair Kaminer (Crédit : Facebook/Refusal to serve in the IDF)

Tair Kaminer, 19 ans, refuse d’accomplir son service militaire obligatoire en Israël, rapporte Ouest France.

Tair Kaminer est qualifiée de mesarvot, ce qui signifie en hébreu ‘objecteur de conscience’.

Tair Kaminer a été élevée à Tel Aviv dans une famille de gauche et refuse de faire l’armée pour rester en adéquation avec ses principes.

« La vie que j’ai eue jusqu’à présent a tourné autour du don et de la responsabilité sociale, et c’est ainsi que je veux qu’elle continue, » déclare la jeune fille à Ouest France.

Selon la jeune fille, ne pas servir dans l’armée est un acte de militantisme pour la paix.

Le 10 janvier dernier, Tair s’est rendue à Tel Hashomer, le centre d’incorporation de l’armée ou elle s’est faite condamnée à 20 jours de prison pour son refus d’incorporation.

« J’ai réalisé que je ne voulais pas prendre partie ou contribuer à plus de haine et de peur, et je ne veux pas prendre part dans l’occupation, » explique la jeune activiste de gauche.

Si elle est saluée et soutenue par de nombreuses organisations de gauche telles que « La Paix maintenant », une partie de la population israélienne dénonce cette position qui peut être dangereuse pour la sécurité d’Israël.

Le service militaire ayant une grande importance en Israël, Tair Kaminer sait que son intégration dans la société civile et professionnelle sera plus compliquée pour elle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...