Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Le Hamas déclenche l’opération « déluge d’Al-Aqsa » contre Israël qui se dit prêt à la guerre

Des roquettes tirées sur Tel Aviv, Sde Boker, Arad, Dimona, Jérusalem ; des terroristes s'infiltrent à Sderot ; 15 personnes blessées ; Israël se prépare à la guerre

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Une roquette tirée de Gaza sur Ashkelon, le 7 octobre 2023. (Crédit : Edi Israel/Flash90)
Une roquette tirée de Gaza sur Ashkelon, le 7 octobre 2023. (Crédit : Edi Israel/Flash90)

Les terroristes palestiniens de la Bande de Gaza ont lancé des salves de roquettes sur le sud et le centre d’Israël samedi matin, déclenchant des sirènes dans de nombreuses villes et localités. Au même moment, « un nombre indéterminé de terroristes » se sont infiltrés dans la ville de Sderot, se heurtant aux troupes de Tsahal. Au moins une personne a été tuée et 15 autres blessées.

« Il a été demandé aux habitants des zones voisines de la bande de Gaza de rester chez eux », a précisé l’armée.

L’attaque des terroristes de la Bande de Gaza a commencé peu avant 7h du matin par des centaines de roquettes tirées sur Israël. Elle intervient au lendemain du 50e anniversaire de l’attaque surprise de l’Égypte et de la Syrie qui avait déclenché la Guerre de Kippour.

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, s’est rendu à Tel Aviv pour consulter les responsables de la sécurité. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu devait également y participer.

Tsahal a déclaré passer à un « état de préparation à la guerre ».

Dans un communiqué, l’armée a indiqué que le chef d’état-major, le lieutenant-général Herzi Halevi, procédait à une évaluation et approuvait des plans d’action.

« Le [groupe terroriste palestinien du] Hamas, qui est à l’origine de cette attaque, assumera les conséquences et la responsabilité des événements », a déclaré Tsahal.

Des roquettes tirées depuis la ville de Gaza en direction d’Israël, le 7 octobre 2023. (Crédit : Saïd Khatib/AFP)

« Tsahal protégera les résidents de l’État d’Israël. »

Le chef de la branche armée du groupe terroriste du Hamas a annoncé le déclenchement d’une opération, « déluge d’Al-Aqsa » contre Israël, alors que des roquettes étaient tirées par centaines à partir de la bande de Gaza sur le territoire israélien.

« Nous avons décidé de mettre un terme à tous les crimes de l’occupation » (Israël, NDLR), et « plus de 5 000 roquettes » ont été tirées depuis ce matin, a assuré Mohammad Deif, commandant des Brigades Ezzedine al-Qassam, dans un enregistrement audio diffusé par Al-Aqsa TV, chaîne de télévision du Hamas, mouvement islamiste terroriste au pouvoir à Gaza.

Les sirènes d’alerte à la roquette ont été activées à Tel Aviv, à quelque 70 kilomètres de la Bande de Gaza, ainsi qu’à Sde Boker, Arad et Dimona, dans le sud, également à plus de 70 kilomètres.

Des explosions ont été entendues par les habitants de ces régions et des impacts directs sur des bâtiments ont été signalés à Ashkelon, dans la région de Gederot et à Tel Aviv.

Les sirènes d’alerte ont retenti samedi matin à Jérusalem où un journaliste de l’AFP a pu voir deux explosions dans le ciel, caractéristiques d’une interception de roquettes par la défense antiaérienne israélienne.

Une femme d’une soixantaine d’années a été tuée « par un coup direct » à la suite de l’impact direct d’une roquette dans le Conseil régional de Gederot, et 15 autres personnes ont été blessées dans le sud d’Israël, indique le Magen David Adom (MDA).

MDA a indiqué qu’il soignait également un homme de 20 ans modérément blessé par des éclats de roquettes à Yavne et deux autres personnes légèrement blessées à la suite de l’impact d’une roquette dans la ville d’Ashkelon, dans le sud du pays.

L’armée n’a pas fourni d’autres informations.

Des images ont montré des Palestiniens armés conduisant des camions et ouvrant le feu à Sderot. Une autre vidéo prétendait montrer un planeur à main près de la frontière de Gaza

Les secouristes ont également répondu à des informations faisant état d’impacts de roquettes à Yavne, Ashkelon et Kfar Aviv, près d’Ashdod.

L’armée israélienne a appelé les habitants du sud et du centre d’Israël à rester à proximité des abris anti-aériens en raison des tirs massifs.

« La population du sud et du centre du pays est invitée à rester à proximité des zones protégées et à suivre les instructions du Commandement du Front intérieur », a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué diffusé tôt samedi.

Dans une vidéo d’Ashkelon circulant sur les réseaux sociaux, on peut voir de grandes fumées noires provenant d’incendies à partir d’un site d’impact présumé.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.