Une lettre antisémite envoyée à une étudiante juive du Wisconsin
Rechercher

Une lettre antisémite envoyée à une étudiante juive du Wisconsin

"Tu devrais être gazée" : C'est le contenu de la lettre antisémite qui a été a été trouvée sous la porte d’une chambre du Beloit College, peu après qu’une croix gammée a été découverte dessinée sur un tableau

Le campus du Beloit College à  Beloit, dans le Wisconsin. (Crédit : Education Images/UIG via Getty Images)
Le campus du Beloit College à Beloit, dans le Wisconsin. (Crédit : Education Images/UIG via Getty Images)

Une étudiante juive du Beloit College, dans le Wisconsin, a reçu des messages antisémites à deux occasions, dont une missive de menaces.

Vendredi dernier, un message antisémite a été retrouvé sous la porte de la chambre de l’étudiante et, au début du mois, une croix gammée a été peinte sur un tableau effaçable à sec, sur sa porte, a confirmé à JTA le rabbin Chesky Rothman, dirigeant du centre pour les étudiants juifs dans ce petit collège libéral d’arts avec son épouse.

« K**e, tu devrais être gazée pour ce que tu as dit & pour ce que tu fais sur ce campus. Tu devrais t’inquiéter » était-il écrit sur ce papier, selon une lettre ouverte publiée par le journal étudiant de l’établissement, ‘The Beloit College Round Table’.

Lors d’un autre incident, un étudiant de l’établissement a indiqué lundi qu’un graffiti anti-musulman et une croix gammée avaient été peints à la bombe à proximité de sa porte.

Toutefois, la police de Beloit a fait savoir mercredi que l’étudiant en question, Michael Kee, avait été arrêté après avoir reconnu être l’auteur.

Lundi, la police de Beloit a déclaré enquêter sur “trois incidents représentant de potentiels crimes de haine qui impliquent deux étudiants” du collège.

Le président de Beloit, Scott Bierman, a fait savoir dans un post paru mercredi sur la page Facebook de l’établissement que l’arrestation de Kee « ne doit pas détourner notre attention des crimes de haines qui ont pris pour cible la semaine dernière une étudiante juive ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...