Un père de famille suspecté d’avoir tué son bébé et blessé sa femme
Rechercher

Un père de famille suspecté d’avoir tué son bébé et blessé sa femme

La police a ouvert une enquête sur l'agression survenue à Hod HaSharon ; l'homme est légèrement blessé et aurait attaqué sa femme et sa fille avant de tenter de se suicider

Un homme est suspecté d'avoir poignardé sa femme et ses deux filles, Hod Hasharon, 6 mars 2020 (Capture d'écran : Treizième chaîne)
Un homme est suspecté d'avoir poignardé sa femme et ses deux filles, Hod Hasharon, 6 mars 2020 (Capture d'écran : Treizième chaîne)

Un bébé a été tué et sa mère et sa sœur de 3 ans sont gravement blessées après une attaque au couteau survenue à leur domicile vendredi matin, dans la ville de Hod Hasharon, dans le centre du pays.

La police a déclaré soupçonner le père d’avoir attaqué ses deux enfants et sa femme avant de tenter de se suicider.

Les médias israéliens ont rapporté que l’homme a déclaré à la police qu’il « voulait les tuer ».

L’homme a été légèrement blessé. Selon l’hôpital Beilinson, sa femme lutte pour sa vie.

La police sur les lieux d’un crime : un homme suspecté d’avoir poignardé sa femme et ses filles, à Hod Hasharon, le 6 mars 2020. (Crédit : Roy Alima/Flash90)

La police a annoncé l’ouverture d’une enquête.

En octobre dernier, le ministère des Affaires sociales a publié un rapport sur la violence entre partenaires conjugaux en 2018, qui a fait état d’une augmentation du nombre de cas de violence domestique signalés.

Selon le ministère, le nombre de femmes appelant la ligne d’assistance téléphonique pour les abus a augmenté de 160 % entre 2014 et 2018, et plus de 6 000 victimes de violence domestique ont reçu un traitement médical l’an dernier. En 2018, 1 219 femmes ont appelé la ligne d’assistance téléphonique afin de signaler des violences conjugales.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...