Une nouvelle espèce de papillon découverte en Israël
Rechercher

Une nouvelle espèce de papillon découverte en Israël

Pour la première fois en 109 ans, un nouveau groupe de fritillaire a été découvert sur les pentes du mont Hermon

La fritillaire du genre Acentria (Melitaea acentria), une nouvelle espèce découverte en Israël sur les pentes du mont Hermon, en 2017. (Crédit : Dr Vladimir Lukhtanov/Pensoft Publishers/CC BY 4.0)
La fritillaire du genre Acentria (Melitaea acentria), une nouvelle espèce découverte en Israël sur les pentes du mont Hermon, en 2017. (Crédit : Dr Vladimir Lukhtanov/Pensoft Publishers/CC BY 4.0)

Pour la première fois depuis 109 ans, des chercheurs ont découvert une nouvelle espèce de papillon en Israël, qui vit également en Syrie et au Liban.

L’espèce, une fritillaire du genre Acentria (Melitaea acentria, a été découverte par une équipe de chercheurs de l’Institut zoologique de Saint Petersburg, en Russie.)

Les papillons ont été vus sur les pentes du mont Hermon, dans le nord d’Israël, et les chercheurs pensent qu’ils ont auparavant été confondus avec d’autres espèces déjà connues, selon un communiqué de presse publié sur Eurekalert, spécialisé dans l’information scientifique.

« Des milliers de personnes ont observé, et beaucoup ont photographié, ce papillon si joliment coloré, et pourtant personne ne l’a reconnu comme espèce distincte », a déclaré Vladimir Lukhtanov, entomologiste et biologiste de l’évolution de l’Institut zoologique, selon le communiqué.

« Les lépidoptéristes [experts en papillons et papillons de nuit] étaient certains que les échantillons du Hermon appartenaient à une espèce commune, la fritillaire perse (Melitaea persea) en raison de leur apparence similaire, mais personne n’avait fait l’effort d’étudier leur anatomie interne et leur ADN », a déclaré Lukhtanov, qui a dirigé l’étude.

La principale différence, selon l’étude, est l’appareil génital de l’espèce, qui diffère de celui de la fritillaire perse typique, et son ADN possède une signature moléculaire unique.

Les chercheurs pensent que ces papillons ne peuvent être trouvés que dans le nord d’Israël, au Liban et en Syrie.

« Cette espèce provient probablement d’une poignée de papillons qui sont apparus par hybridation entre deux autres espèces dans le passé, a expliqué Lukhtanov. Le processus est connu pour être commun chez les plantes, mais les scientifiques n’ont réalisé que récemment qu’il pouvait aussi être présent chez les papillons. »

Cette fritillaire est la première découverte d’une nouvelle espèce de papillons en Israël depuis 109 ans, selon l’étude.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...