Une nouvelle vidéo de l’EI montre les terroristes de Paris décapitant des prisonniers
Rechercher

Une nouvelle vidéo de l’EI montre les terroristes de Paris décapitant des prisonniers

Les bourreaux dans le clip ressemblent aux suspects dans les massacres qui ont fait 130 morts dans la capitale française le 13 novembre

Capture d'écran d'une vidéo de propagande djihadiste publiée par l'État islamique le 24 janvier 2016
Capture d'écran d'une vidéo de propagande djihadiste publiée par l'État islamique le 24 janvier 2016

Le groupe djihadiste État islamique a diffusé dimanche une vidéo de propagande dans laquelle il a menacé de nouvelles attaques du style de celle de Paris contre les pays européens et a montré une série d’exécutions sanglantes.

La vidéo de 15 minutes postée sur les sites djihadistes est intitulée « Tuez-les où que vous les trouviez », et montre quatre Belges, trois Français et deux Irakiens qui seraient les responsables des attaques terroristes qui ont tué 130 personnes à Paris au mois de novembre.

Les neuf sont vus portant des tenues de camouflage près la capitale de facto du groupe à Raqqa en Syrie, avant que les massacres du 13 novembre aient eu lieu, selon l’observatoire SITE.

Quatre des assaillants de Paris peuvent être vu décapités et tirant sur des prisonniers, a dit un analyste de SITE.

Dans la vidéo, les djihadistes, parlant en français et en arabe, disent que leur « message est adressé à tous les pays participant à la coalition (menée par les Etats-Unis) » combattant l’ETat islamique en Syrie et en Irak depuis septembre 2014.

La vidéo montre aussi une image du Premier ministre britannique, David Cameron, accompagnée de la mention en anglais : « Celui qui se trouve dans les rangs des Kufr (incroyants) sera une cible pour nos épées »

La vidéo, produite par Al-Hayat le Centre des médias de l’EI, décrit les neuf djihadistes comme des « lions » qui « ont mis la France à genoux. »

Elle montre des images des attentats coordonnés de Paris ainsi que les opérations de sécurité des forces spéciales françaises au cours de l’assaut.

La vidéo contenait aussi l’image d’un homme ressemblant à Abdelhamid Abaaoud, l’instigateur présumé des attentats.

« Ce sont les derniers messages de neuf lions du califat qui ont été mobilisés auprès de leurs repaires pour faire que tout un pays, la France, se mette à genou, » dit un narrateur dans la vidéo, selon une dépêche de Reuters.

Abaaoud était parmi les neuf terroristes présumés qui ont été tués le 13 novembre dans les raids de police dans les jours suivant les attentats. Deux autres suspects sont toujours en fuite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...