Une ONG israélienne fabrique des costumes de Pourim pour les enfants handicapés
Rechercher

Une ONG israélienne fabrique des costumes de Pourim pour les enfants handicapés

"Nous avons réalisé que les fauteuils roulants et les déambulateurs pouvaient rehausser un costume et le rendre unique en son genre", explique un responsable de l'association

Pourim célébré en 2020 par l’ONG israélienne Beit Issie Shapiro. (Crédit : Beit Issie Shapiro / Facebook)
Pourim célébré en 2020 par l’ONG israélienne Beit Issie Shapiro. (Crédit : Beit Issie Shapiro / Facebook)

La fête de Pourim sera célébrée ce jeudi soir et vendredi. Comme chaque année et en préparation de la fête, l’ONG israélienne Beit Issie Shapiro, associée avec l’Institut Holon de Technologie, a fabriqué des costumes pour les enfants handicapés.

« Ce projet spécial donne confiance aux enfants handicapés ; leur apporte de la joie avec le costume de leurs rêves, qui met en valeur leur fauteuil roulant au lieu de le cacher, et ouvre les possibilités du futur du design inclusif en Israël », a écrit l’association dans un communiqué. « Pourim est connu pour être une fête remplie de joie, et les enfants se déguisent. Pour les enfants handicapés, cependant, se déguiser est un autre défi. Ils ont besoin d’un costume qui puisse fonctionner avec leur fauteuil roulant ou leur déambulateur, tout en les faisant se sentir spéciaux. »

« Cette initiative spéciale est née d’un besoin que nous avons identifié dans la communauté ; les enfants handicapés qui utilisent des fauteuils roulants ou des déambulateurs auraient leurs costumes cachés par leur appareil de mobilité », explique Noa Nitzan, directeur du centre technologique de Beit Issie Shapiro. « Nous avons réalisé que les fauteuils roulants et les déambulateurs pouvaient rehausser un costume et le rendre unique en son genre. Ces appareils pourraient devenir une partie du costume, par exemple : un fauteuil roulant peut devenir le camion à benne basculante d’un ouvrier du bâtiment ou la bat-mobile de Batman, et un déambulateur peut devenir un but de football. »

Adi Shpigel, directeur des projets à impact social à l’Institut Holon de Technologie, explique lui : « Nous sommes fiers de participer à cette incroyable initiative avec Beit Issie Shapiro. Nos étudiants acquièrent des principes de conception pertinents au-delà de la salle de classe et se sensibilisent au monde qui les entoure. Cette initiative façonne l’avenir du design israélien, exposant les designers de demain au monde du handicap. Ce projet est la première étape afin de leur ouvrir les yeux sur les possibilités et les éléments à prendre en compte lors de la conception d’objets pour les personnes handicapées. »

L’ONG Beit Issie Shapiro lutte pour une meilleure intégration des handicapés au sein de la société israélienne et les aide dans leur vie quotidienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...