Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

Une otage à Gaza a probablement accouché en captivité – officiels

L'armée a confirmé que Vivian Silver, une activiste de la paix septuagénaire, était morte le 7 octobre

Photo d'illustration : une femme passe devant les portrait des israéliens pris en otage à Gaza après avoir été enlevés le 7 octobre pendant une manifestation pour leur libération à Tel Aviv, le 13 novembre 2023. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
Photo d'illustration : une femme passe devant les portrait des israéliens pris en otage à Gaza après avoir été enlevés le 7 octobre pendant une manifestation pour leur libération à Tel Aviv, le 13 novembre 2023. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Les responsables israéliens ont fait savoir, lundi, que l’une des femmes enlevées par le Hamas lors de son assaut du 7 octobre a probablement accouché alors qu’elle était en captivité – une information qui était jusque-là interdite à la publication.

La femme, qui était enceinte de neuf mois au moment du kidnapping, devrait avoir eu son bébé compte-tenu du mois qui s’est écoulé depuis son enlèvement, ont souligné les officiels, notant qu’ils n’avaient pas eu d’information concrète à ce sujet.

240 otages avaient été kidnappés pendant l’attaque dévastatrice perpétrée par les hommes armés du Hamas dans le sud d’Israël, le mois dernier – un assaut qui avait aussi fait 1 200 morts au moins du côté israélien. Israël avait déclaré la guerre en guise de réponse, lançant une offensive militaire majeure dont l’objectif est d’anéantir le groupe terroriste au pouvoir au sein de l’enclave côtière et d’obtenir la remise en liberté des otages.

Lundi également, l’armée israélienne a indiqué avoir envoyé ses représentants voir la famille de Noa Marciano, maintenue en détention par le Hamas à Gaza, après la diffusion d’une vidéo où elle apparaît.

« Nos pensées se tournent vers la famille Marciano dont la fille, Noa, a été kidnappée avec brutalité par l’organisation terroriste du Hamas », a expliqué Tsahal dans un communiqué.

Les militaires se sont engagés à accompagner la famille dans cette épreuve ainsi que les familles des autres otages.

« Nous mettons en œuvre tous les moyens, que ce soit au niveau des renseignements ou des opérations, pour garantir le rapatriement des otages », ont-ils fait savoir.

L’armée a noté que l’un de ses représentants s’était rendu au domicile des parents de Noa Marciano pour les informer de l’existence de la vidéo.

« Le Hamas continue à utiliser le terrorisme psychologique et il se comporte de manière inhumaine à travers les vidéos et les photos des otages, comme il a déjà pu le faire dans le passé », a ajouté Tsahal.

Mardi matin, l’armée a annoncé la mort de Noa.

Noa Marciano. (Autorisation)

De plus, les médecins légistes ont pu identifier les restes de Vivian Silver, activiste de la paix. Ils ont confirmé qu’elle avait été tuée pendant l’attaque du 7 octobre.

Née au Canada, Silver, 74 ans, était inscrite sur la liste des portés-disparus depuis l’attaque de son habitation, au sein du kibboutz Beeri, le mois dernier. L’un de ses fils avait raconté avoir échangé des messages avec sa mère alors que cette dernière s’était cachée dans un placard, chez elle, lui disant qu’un massacre était en train d’avoir lieu.

« Elle m’a écrit : ‘Ils sont dans la maison ; il est temps d’arrêter de plaisanter et de se dire au revoir’, » s’est souvenu Yonatan Zeigen lors d’un entretien accordé à la BBC.

« Et j’ai répondu : ‘Je t’aime, maman. Je ne trouve pas les mots ; je suis avec toi.’. »

« Elle m’a dit : ‘Je te comprends’. »

Cela a été son dernier message.

Vivian Silver, militante israélienne née au Canada, a disparu de sa maison du kibboutz Beeri depuis l’attaque des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Silver était connue pour son engagement en faveur de la paix, notamment pour son implication dans l’organisation Women Wage Peace ainsi que dans le groupe The Road to Recovery – elle emmenait des Palestiniens malades de Gaza se faire soigner dans les hôpitaux israéliens.

Elle avait participé à une rencontre de soutiens internationaux de Women Wage Peace quelques jours seulement avant les atrocités du Hamas.

Zeigen a indiqué que sa mère n’aurait pas été totalement surprise par le massacre du Hamas.

Il a confié à la BBC qu’elle aurait dit qu’il s’agissait d’une conséquence de la guerre. « Quand on n’a pas soif de paix, c’est ce qui arrive », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.