Une Palestinienne de deux ans tuée sur une route près de Jérusalem
Rechercher

Une Palestinienne de deux ans tuée sur une route près de Jérusalem

La police a retiré son permis à l'automobiliste de Jérusalem-Est qui aurait renversé la victime, lui causant des lésions mortelles

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

La ville palestinienne d'Al-Ram, aux abords de Jérusalem, le 1er janvier  2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
La ville palestinienne d'Al-Ram, aux abords de Jérusalem, le 1er janvier 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Une fillette palestinienne de deux ans a été renversée et tuée pendant la nuit par une voiture israélienne dans la ville d’Al-Ram, en Cisjordanie, a indiqué la police israélienne jeudi matin.

La fillette a été transportée dans un état grave à l’hôpital, où son décès a été prononcé.

La police a dit avoir interrogé le conducteur du véhicule, un habitant de Jérusalem-Est, puis lui avoir retiré son permis. Une enquête sur l’incident a été ouverte, mais l’homme n’a pas été interpellé.

Al-Ram est situé en Cisjordanie, à proximité de la frontière de Jérusalem. Bien que l’Autorité palestinienne y exerce un contrôle civil, la police israélienne peut, dans certains cas, y opérer dans le cadre de la coopération sécuritaire entre Israël et l’AP.

Dans un autre incident mortel, un homme de 20 ans est mort mercredi à la suite d’une collision sur l’autoroute Begin à Jérusalem, lorsque la voiture dans laquelle il se trouvait a heurté un camion.

L’homme a été emmené au centre médical Shaare Zedek avec de multiples blessures. Il a subi une intervention chirurgicale d’urgence, mais les médecins n’ont pas pu le sauver, a déclaré l’hôpital dans un communiqué.

Un deuxième homme, âgé de 30 ans, qui se trouvait également dans le véhicule, a été grièvement blessé et conduit à l’hôpital Hadassah Ein Kerem, à Jérusalem.

Selon le site Charedim10, les deux hommes étaient des étudiants étrangers de la yeshiva ultra-orthodoxe de Mir.

Ces décès portent à 325 le nombre de morts sur les routes en 2019. L’an dernier, 316 personnes ont été tuées dans des accidents de la circulation.

Quinze personnes ont péri dans les mêmes circonstances depuis le début du mois de décembre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...