Une partie d’un ancien aqueduc de Jérusalem découvert
Rechercher

Une partie d’un ancien aqueduc de Jérusalem découvert

La canalisation d’eau de 21 km a été utilisée par intermittence pendant deux millénaires jusqu’à ce qu’il soit remplacé

Une partie d'un aqueduc de 2000 ans découvert dans le quartier d'Umm Tuba à Jérusalem-Est (Crédit : Assaf Peretz, autorisation de l'Autorité des Antiquités d'Israël)
Une partie d'un aqueduc de 2000 ans découvert dans le quartier d'Umm Tuba à Jérusalem-Est (Crédit : Assaf Peretz, autorisation de l'Autorité des Antiquités d'Israël)

Une partie du système bas de l’aqueduc de Jérusalem, qui a amené de l’eau à Jérusalem il y a plus de deux millénaires, a été découvert dans le quartier d’Umm Tuba Jérusalem-Est lors de la construction d’une nouvelle conduite d’égout, selon une annonce jeudi.

L’ancien aqueduc a été découvert lors d’un forage effectué le mois dernier par Gihon Water Company, qui posait de nouvelles conduites pour moderniser le système d’égouts dans les quartiers Umm Tuba et Sur Baher à Jérusalem-Est.

L’Autorité des Antiquités d’Israël a effectué des fouilles dans la zone où l’aqueduc a été trouvé.

« L’Aqueduc bas de Jérusalem, que les rois Asmonéens ont construit il y a plus de 2 000 ans dans le but de fournir de l’eau à Jérusalem, a été exploité par intermittence jusqu’à il y a environ cent ans », a déclaré Yaacov Billig, le directeur de la fouille.

Selon Billig, l’aqueduc commence à la source d’Ein Eitam près des Piscines de Salomon au sud de Bethléem et s’étend sur 21 km jusqu’à Jérusalem.

« En dépit de sa longueur, il coule le long d’une pente très douce dont le niveau d’eau tombe juste d’un mètre par kilomètre. Dans un premier temps, l’eau a été transportée vers l’intérieur d’un canal ouvert, et il y a environ 500 ans, pendant la période ottomane, un tuyau en terre cuite a été installé à l’intérieur du canal afin de mieux protéger l’eau ».

Billig ajouté que, bien que la route de l’aqueduc traversait des zones inhabitées quand il a été construit, il passe maintenant à travers plusieurs zones peuplées, y compris Umm Tuba, Talpiot-Est et Abou Tor, en raison de l’expansion de Jérusalem.

Comme l’ancien aqueduc a été l’une des sources d’eau les plus importantes de Jérusalem, les dirigeants de la ville l’ont toujours soigneusement préservé jusqu’à ce qu’un système d’eau à commande électrique l’ait remplacé il y a environ un siècle.

Maintenant que son importance est essentiellement historique, a indiqué Billig, l’Autorité des Antiquités d’Israël prend des mesures pour préserver les parties de l’aqueduc, les étudier et les rendre accessibles au public.

Les parties de l’aqueduc à Umm Tuba ont été recouvertes une nouvelle fois après l’examen de l’Autorité des Antiquités, mais d’autres sections sont accessibles au public dans d’autres parties de Jérusalem, comme le tunnel d’eau à Armon Hanatziv et à proximité de la piscine du Sultan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...