Une “pierre du souvenir” de la Shoah de Milan vandalisée
Rechercher

Une “pierre du souvenir” de la Shoah de Milan vandalisée

Les “pierres du souvenir” sont des pavés commémoratifs individuels qui sont installés devant les maisons de ceux qui ont été déportés pendant l’Holocauste

Une pierre du souvenir, appelée Stolpersteine en allemand, à Bonn, en Allemagne. Illustration. (Crédit : Hans Weingartz/Wikimedia Commons)
Une pierre du souvenir, appelée Stolpersteine en allemand, à Bonn, en Allemagne. Illustration. (Crédit : Hans Weingartz/Wikimedia Commons)

L’une des « pierres du souvenir » du mémorial de l’Holocauste inauguré la semaine dernière à Milan a été vandalisée et recouverte de peinture noire.

Les dégradations ont été découvertes samedi par Ornella Coen, la fille de Dante Coen, la personne à qui la plaque rend hommage.

Il a été déporté à Auschwitz avant d’être assassiné à Buchenwald le 4 avril 1945.

Les « pierres du souvenir », ou stolpersteine, sont des pavés commémoratifs individuels qui sont installés devant les maisons de ceux qui ont été déportés pendant l’Holocauste. L’artiste allemand Gunter Deming a installé plus de 60 000 d’entre elles depuis le milieu des années 1990.

La pierre vandalisée est l’une des six premières pierres du souvenir installées à Milan, le 19 janvier dernier. Elle aurait été vandalisée le lendemain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...