Une plaque de rue honorant un Juif local vandalisée en Espagne
Rechercher

Une plaque de rue honorant un Juif local vandalisée en Espagne

La plaque de la rue David Haim Melul a été renversée en raison d'un litige sur les célébrations de Hanoukka à Torremolinos

Le front de mer à Torremolinos,  en Espagne (CC-BY SA Hans Olav Lien / Wikimedia Commons)
Le front de mer à Torremolinos, en Espagne (CC-BY SA Hans Olav Lien / Wikimedia Commons)

Une plaque de rue honorant un Juif espagnol a été endommagée dans la ville de Torremolinos au sud de l’Espagne suite à un débat sur la décision de la municipalité de célébrer Hanoukka.
 
La plaque de la rue David Haim Melul, portant le nom du fondateur de la communauté juive locale, a été renversée la semaine dernière, deux mois après qu’elle ait été mise en place, a rapporté l’édition en ligne du journal local Diario el Sur.

La profanation a eu lieu alors que les politiciens locaux discutaient de la pose ce mois-ci d’une enseigne au néon portant l’inscription « Joyeux Hanoukka », dont les critiques disent qu’elle constituait une violation du principe de séparation entre la religion et l’Etat.

La critique venait des délégués du Parti populaire de centre-droit au conseil municipal de Torremolinos, dirigé notamment par le Parti socialiste des travailleurs espagnols, a rapporté le journal. Les politiciens locaux sont mécontents de l’absence d’une crèche pour célébrer Noël. Environ 800 Juifs vivent à Torremolinos.

https://twitter.com/YiddishNews/status/676769786286743552

Ailleurs en Espagne, la municipalité d’Estella-Lizarra dans le nord du pays a célébré Hanoukka pour la première fois la semaine dernière. Estella-Lizarra est l’une des 24 municipalités qui forment le Rede de Juderias – un réseau de sites en Espagne qui a été créé en 1995 et dont les membres ont entrepris de restaurer et de célébrer leur patrimoine juif.

Des centaines de milliers de Juifs ont vécu en Espagne avant qu’ils aient été expulsés ou forcés de se convertir pendant l’Inquisition. Environ 45 000 Juifs y vivent aujourd’hui.

La célébration de Hanoukka par la municipalité Estella-Lizarra où ne vit qu’une poignée de Juifs, était l’initiative d’un couple juif local, Yosef Rajmiel Fernández et Rivka Herrera Gonzalez, a rapporté dimanche le quotidien local Diario den Avarra.

Un des événements les plus pittoresques de Hanoukka cette année a eu lieu à Tolède, près de Madrid, qui fut une plaque tournante majeure de la vie juive. La municipalité a accroché des décorations de Hanoukka en néon dans les rues dans son ancien quartier juif.

La célébration a commencé le 6 décembre avec l’allumage de la première bougie de Hanoukka sur une grande menorah dans ce qui était autrefois la synagogue d’El Transito, qui a été transformée en église et qui sert actuellement de musée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...