Une prière de masse au mur Occidental face à l’épidémie mondiale de Coronavirus
Rechercher

Une prière de masse au mur Occidental face à l’épidémie mondiale de Coronavirus

Presque un millier de personnes ont pris part à la prière, dont des dizaines de citoyens chinois et les familles des Israéliens bloqués sur le Diamond Princess

Des Juifs prient au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, lors d'une prière pour les malades du coronavirus apparu en Chine. L'affiche dit "Le peuple d'Israël prie pour la Chine". Photo prise le 16 février 2020 (Crédit : Ariel Schalit/AP)
Des Juifs prient au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, lors d'une prière pour les malades du coronavirus apparu en Chine. L'affiche dit "Le peuple d'Israël prie pour la Chine". Photo prise le 16 février 2020 (Crédit : Ariel Schalit/AP)

Alors que le coronavirus meurtrier ne cesse de se propager, ce sont des centaines de personnes qui se sont retrouvées pour prier pour la santé et pour le bien-être des Chinois au cours d’un rassemblement organisé dimanche au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, l’un des lieux les plus saints pour les Juifs.

Le virus est apparu en Chine et il a tué là-bas 1 770 personnes.

Malgré la pluie battante, presque un millier de personnes ont pris part à la prière, ainsi que des dizaines de citoyens chinois se trouvant dans le pays, a noté un communiqué des organisateurs. En plus de prières en hébreu, une prière a été dite en mandarin et le shofar – une corne de bélier – a résonné, un acte symbolique qui, dans le judaïsme, invoque la miséricorde de Dieu.

Parmi les participants à la prière, un résident de Jérusalem dont les parents figurent parmi les passagers israéliens du bateau de croisière placé en quarantaine sur la côte japonaise. Un nombre croissant de personnes en vacances sur le Diamond Princess ont été testées positives au virus, officiellement connu sous le nom de COVID-19. Le coronavirus a été diagnostiqué chez trois de ces Israéliens – quinze ressortissants de l’Etat juif se trouvent à bord.

La session de prière avait été organisée par Shmuel Eliyahu, grand rabbin de Safed, en partenariat avec la branche israélienne de l’Orthodox Union, réseau de synagogues orthodoxes modernes américaines.

« La population chinoise doit savoir que les Juifs pensent à eux et qu’ils prient pour eux et avec eux », a déclaré Eliyahu lors de l’événement. « Puisse ce fléau malheureux s’évanouir et disparaître de la Chine et du monde entier. »

Le grand rabbin de Safed Shmuel Eliyahu à Jérusalem, le 24 mai 2017. (Crédit : Shlomi Cohen/Flash90)

Raphael Dahan, dont les parents, Shimon et Shalva Dahan, se trouvent actuellement sur le bateau de croisière Diamond Princess qui a été mis en quarantaine sur la côte japonaise, a dit être venu « prier pour la santé de mes parents et pour le bien de tous les Israéliens qui se trouvent là-bas – puissent-ils revenir en Israël en bonne santé ».

« Nous sommes dans l’attente de nouvelles de mes parents et des autres passagers du navire et nous aimerions savoir s’ils ont contracté ou non le virus », a ajouté Dahan.

« J’ai fait ce que j’ai pu pour venir en aide avec cette prière sincère », a commenté le rabbin Avi Berman, directeur-général de l’Orthodox Union en Israël. « Avec un peu de chance, nous pourrons nous débarrasser de cette maladie horrible et dans les meilleurs délais. »

Dimanche soir, le ministère de la Santé a confirmé qu’un troisième ressortissant israélien qui se trouve actuellement à bord du Diamond Princess avait été testé positif au coronavirus mortel.

Le ministère de la Santé a annoncé dimanche que les voyageurs s’étant rendus récemment en Thaïlande, à Hong-Kong, à Singapour et à Macau devraient rester en quarantaine chez eux à leur retour pendant quinze jours.

Le ministère avait seulement exigé cette quarantaine, jusqu’à présent, pour les personnes revenues de Chine.

Ces nouvelles instructions concerneront des centaines d’Israéliens et notamment le grand rabbin de Jérusalem, Shlomo Amar, en visite à Singapour pour superviser l’inauguration de son cimetière juif et qui devrait revenir en Israël dans la semaine.

1 770 personnes sont mortes du nouveau coronavirus en Chine depuis son apparition dans la ville de Wuhan, dans le centre du pays. Le COVID-19 a par ailleurs fait cinq morts hors des frontières chinoises.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...