Une querelle entre conducteurs tourne en agression antisémite près de Sarcelles
Rechercher

Une querelle entre conducteurs tourne en agression antisémite près de Sarcelles

Lundi aux alentours de Sarcelles, un automobiliste juif se décrivant lui même comme "caractériel" a eu une altercation violente avec un père et son fils

Illustration d'une voiture de police française (Crédit : David Monniaux/Wikimedia communs/CC BY SA 3.0)
Illustration d'une voiture de police française (Crédit : David Monniaux/Wikimedia communs/CC BY SA 3.0)

Les faits datent du lundi 25 février dernier, rapporte Le Parisien.

Au départ une altercation entre automobilistes, que la victime décrit comme une agression antisémite. Une enquête est en cours et le parquet de Pontoise a affirmé au quotidien qu’il prêtait « une attention toute particulière au traitement de cette plainte, qui nécessite des investigations en cours ».

« J’ai d’abord juste eu une altercation en voiture avec une personne et son père…, » a raconté la victime sur les réseaux sociaux. « De là, on s’est mis sur le côté au niveau de Décathlon. Après être descendu et après deux échanges, celui-ci m’a sauté dessus et traité de ‘Youd’, puis a rapidement repris son véhicule, en faisant demi-tour en direction de Saint-Brice. »

Au Parisien, il explique : « j’avais une kippa sur la tête ».

Il a fait demi-tour, les a suivis – « je suis assez caractériel, » avoue-t-il – et les a rattrapés à un feu. « Ils sont alors descendus à plusieurs du véhicule. Ils m’ont mis un coup de pierre, et plusieurs coups m’ont été donnés. »

Il a également été visé par une bombe lacrymogène

Selon Moïse Kahloun, président de la communauté juive de Sarcelles, « c’est une agression qui n’est pas antisémite au départ. Mais une personne, voyant qu’il portait une kippa l’a traité de Youd ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...