Une rare « pleine lune des fraises » éclaire le ciel en Israël et dans le monde
Rechercher

Une rare « pleine lune des fraises » éclaire le ciel en Israël et dans le monde

La terre se place entre le soleil et la lune, ce qui projette une ombre sur cette dernière et ce qui a causé une éclipse lunaire pénombrable vendredi soir

La "pleine lune des fraises" - pleine lune du mois de juin - au-dessus de l'océan, sur la plage de Narrawallee, sur la côté sud de la Nouvelle Galles du sud, le 6 juin 2020 (Crédit : David Gray/AFP)
La "pleine lune des fraises" - pleine lune du mois de juin - au-dessus de l'océan, sur la plage de Narrawallee, sur la côté sud de la Nouvelle Galles du sud, le 6 juin 2020 (Crédit : David Gray/AFP)

Les cieux en Israël et dans une grande partie du monde se sont éclairés, dans la nuit de vendredi, sous l’effet d’un phénomène affectueusement intitulé « la pleine lune des fraises ».

Le nom donné à cette éclipse lunaire pénombrale provient de la couleur rougeâtre de la lune, en résultat du placement de la terre entre le soleil et la lune – ce qui projette une ombre sur cette dernière.

Ce sont les Amérindiens qui lui avaient donné son nom, la « pleine lune des fraises » survenant pendant la courte période de récolte de ce fruit dans le nord-est des Etats-Unis.

L’éclipse a été visible depuis le Moyen-Orient, l’est de l’Afrique, le sud de l’Asie et l’Australie, selon la NASA, qui a indiqué que d’autres parties du monde avaient vu la peine lune mais sans ses tons rouges.

L’Amérique du nord pourra admirer « la pleine lune des fraises » le mois prochain, a continué la NASA.

Des gens admirent la « pleine lune des fraises » au-dessus de l’océan, sur la plage de Narrawallee, sur la côté sud de la Nouvelle Galles du sud, le 6 juin 2020 (Crédit : David Gray/AFP)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...