Netanyahu encore évacué d’un événement de campagne après le tir d’une roquette
Rechercher

Netanyahu encore évacué d’un événement de campagne après le tir d’une roquette

Aucun blessé ; le projectile a été intercepté par le Dôme de fer

Benjamin Netanyahu, de nouveau évacué alors qu'une roquette est tirée sur le sud d'Israël où il était en campagne pour les primaires du Likud, le 25 décembre 2019 (Crédit : capture d'écran)
Benjamin Netanyahu, de nouveau évacué alors qu'une roquette est tirée sur le sud d'Israël où il était en campagne pour les primaires du Likud, le 25 décembre 2019 (Crédit : capture d'écran)

L’armée israélienne a indiqué mercredi soir qu’une roquette avait été tirée sur le sud d’Israël depuis la bande de Gaza ce soir.

Le projectile a été abattu par le système de défense anti-missile du Dôme de fer, a précisé l’armée.

Les sirènes d’alarme à la roquettes avaient résonné dans les communautés voisines d’Ashkelon et de Gaza.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu était dans la région ce mercredi soir pour un événement de campagne en amont des primaires du Likud prévues ce jeudi.

Mardi, le syndicat des pêcheurs palestiniens de Gaza a confirmé l’extension à partir de 08H00 du matin (06H00 GMT) de la zone nautique à 15 milles au large des côtes. L’organe israélien chargé des opérations civiles dans les Territoires palestiniens (Cogat) avait annoncé le 19 décembre la réduction de la zone de pêche au large des côtes gazaouies à « 10 milles nautiques jusqu’à nouvel ordre » après le tir d’une roquette la semaine précédente. L’armée israélienne avait répondu au tir par des frappes de représailles.

Le 10 septembre, deux roquettes avaient été tirées à Ashdod et à proximité d’Ashkelon depuis Gaza. Cela avait déclenché les sirènes et forcé Netanyahu à interrompre un discours de campagne diffusé en direct. Il avait demandé aux militants de quitter calmement la salle, avant d’être précipité hors de la scène par la sécurité, revenant ensuite finir son discours.

Les roquettes avaient été interceptées par le système de défense du Dôme de fer, mais l’image de Monsieur Sécurité de Netanyahu, évacué en urgence de la scène, en avait pâti, – et cela avait été considéré comme une réussite significative pour le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu quitte la scène lors d’une campagne à Ashdod en raison de sirènes d’alerte à la roquette, le 10 septembre 2019. (Crédit : capture d’écran Twitter)

Le Hamas contrôle Gaza depuis 2007 et Israël tient le mouvement terroriste islamiste responsable de tous les tirs de roquette provenant de l’enclave, même s’il existe d’autres mouvements terroristes palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...