Rechercher

Une sexagénaire se noie dans la mer Morte

Les secouristes ont réussi à ressortir la femme de l'eau mais n'ont pas réussi à la réanimer

Un couple marche sur une île de sel qui s'est formée sur la mer Morte à Ein Bokek, le 27 mars 2021. (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)
Un couple marche sur une île de sel qui s'est formée sur la mer Morte à Ein Bokek, le 27 mars 2021. (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)

Une femme s’est noyée jeudi dans la mer Morte.

La femme, âgée d’environ 60 ans mais dont le nom n’a pas été communiqué dans l’immédiat, a été extraite de l’eau près d’hôtels situés sur le rivage.

Les ambulanciers lui ont administré les premiers soins et ont tenté en vain de la réanimer.

Beaucoup pensent qu’il est impossible de se noyer dans la mer Morte en raison de sa forte teneur en sel, qui empêche les nageurs de couler et leur permet de flotter à sa surface.

Cependant, cette flottabilité qui attire les visiteurs peut s’avérer mortelle si un nageur se retourne sur le ventre, car il est difficile de forcer les pieds vers le bas pour se retourner.

En outre, l’ingestion d’eau salée peut nuire au cœur et aux reins.

Les experts recommandent de ne pas passer plus de 20 minutes dans la mer Morte au cours d’une même baignade pour éviter la déshydratation et le déséquilibre électrolytique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...