Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Une sitcom juive déprogrammée par British Airways par souci de « neutralité »

Le réalisateur de la série, Gary Sinyor, a expliqué que le transporteur voulait retarder la diffusion de la série jusqu'à la fin de la guerre entre Israël et le groupe terroriste du Hamas

Un avion de la British Airways à l'aéroport de  Heathrow  à Londres, le 10 janvier 2017. (Crédit : AP Photo/Frank Augstein, File)
Un avion de la British Airways à l'aéroport de Heathrow à Londres, le 10 janvier 2017. (Crédit : AP Photo/Frank Augstein, File)

British Airways a reporté la diffusion d’une sitcom basée sur des personnages juifs vivant à Londres parce que le transporteur national britannique veut « rester aussi neutre que possible » dans un contexte de guerre entre Israël et le groupe terroriste du Hamas, a fait savoir le Telegraph.

Le journal a noté que Gary Sinyor, scénariste et réalisateur de « Hapless, » a été informé de la décision par l’entreprise impliquée dans la programmation des films de divertissement à bord des avions.

Sinyor a dit au journal que British Airlines voulait retarder la diffusion de la série jusqu’à la fin de la guerre entre Israël et le groupe terroriste du Hamas.

Spafax Media a informé Sinyor de la décision, le 13 octobre, moins d’une semaine après l’assaut meurtrier mené par des milliers de terroristes du Hamas dans le sud d’Israël, une attaque qui avait fait environ 1 200 morts – des civils en majorité. Les hommes armés avaient pris environ 240 otages.

Le courriel émis par Spafax et qui a été lu par le Telegraph déclare que « le service de presse de BA nous a demandé de réexaminer les contenus à bord qui ont été réservés au vu de la situation entre Israël et la Palestine et du conflit qui est actuellement en cours. La compagnie préfère rester neutre dans cette situation, dans toute la mesure du possible. »

« En conséquence, il nous a été demandé de supprimer Hapless de la programmation du mois de décembre mais nous serons très heureux de présenter la série une fois que le conflit sera terminé », ajoute le communiqué.

Sinyor a dit avoir été « choqué » par cette décision.

Un porte-parole de British Airways a expliqué au journal que « nous sommes fiers de présenter une gamme variée de divertissements que nos clients pourront apprécier. Nous réexaminons en permanence nos contenus et nous sommes actuellement en train de mettre en place notre programmation pour 2024. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.