Une société israélienne découvre une pierre précieuse inconnue sur Terre
Rechercher

Une société israélienne découvre une pierre précieuse inconnue sur Terre

La société minière Shefa Yamim affirme que le "carmeltazite" n'avait jamais été trouvé sur Terre ; la valeur du "Carmel Sapphire" que l'on ne trouve qu'en Israël pourrait augmenter

Un Carmel Sapphire découvert par la société minière Shefa Yamim dans le nord d'Israël. (Capture d'écran YouTube)
Un Carmel Sapphire découvert par la société minière Shefa Yamim dans le nord d'Israël. (Capture d'écran YouTube)

Une société minière israélienne a annoncé qu’un nouveau type de minerai qu’elle a trouvé dans la chaîne de montagnes du Carmel, au nord du pays, et dont la composition chimique n’existait auparavant que dans l’espace, a été officiellement reconnu la semaine dernière par l’International Mineralogical Association.

La société Shefa Yamim a commencé à extraire des pierres précieuses de saphir dans des roches volcaniques dans la région de la rivière Kishon, près de Haïfa, en 2014, selon un communiqué sur son site web.

Ils ont baptisé ces pierres rares « Carmel Sapphires ». Le nouveau minéral, appelé « carmeltazite », a été trouvé incrusté dans les saphirs et est un mélange laiteux de bleu foncé et de bleu clair.

Il a été nommé d’après la région du Carmel, où il a été trouvé, et de ses principaux composants – titane, aluminium et zirconium.

Le PDG de Shefa Yamim, Avi Taub, a déclaré au quotidien Haaretz que le minerai n’avait été identifié que dans des roches de l’espace.

« Nous sommes ravis que notre Carmel Sapphire ait été reconnu comme faisant partie de la famille des minéraux rares », a déclaré Taub dans un communiqué. « Dans le monde d’aujourd’hui où les prix des pierres précieuses sont principalement déterminés par leur rareté, le Carmel Sapphire est une découverte unique parce qu’on ne l’a trouvé nulle part ailleurs dans le monde ».

L’entreprise a déjà obtenu une licence du gouvernement israélien pour commercialiser les pierres sous le nom de « Carmel Sapphire ». La présence de ce minéral jusqu’alors inconnu pourrait augmenter la valeur des pierres précieuses, a rapporté Mining.com.

La plus grosse pierre extraite par l’entreprise était de 33,3 carats, selon l’entreprise.

Shefa Yamim envisage de commercialiser la roche, mais avec des gisements dont la taille n’est pas encore bien connue, écrit le géologue David Bressan dans Forbes, « les pierres précieuses de carmeltazite pourraient éventuellement devenir plus chères que les diamants ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...