Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Une soldate blessée le long de la frontière égyptienne

L'armée a indiqué que les militaires ont échangé des coups de feu avec 20 trafiquants de drogue présumés près du poste-frontière de Nitzana ; six suspects auraient été arrêtés, selon l'Égypte

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Photo d'illustration : des trafiquants de stupéfiants égyptiens sur des échelles confient leur contrebande à des trafiquants bédouins israéliens le long de la frontière dans une séquence de 2018. (Capture d'écran : Treizième chaîne)
Photo d'illustration : des trafiquants de stupéfiants égyptiens sur des échelles confient leur contrebande à des trafiquants bédouins israéliens le long de la frontière dans une séquence de 2018. (Capture d'écran : Treizième chaîne)

Une soldate a été blessée dans la soirée de lundi dans des échanges de coups de feu avec des trafiquants de drogue présumés, le long de la frontière égyptienne, a noté l’armée israélienne.

Un communiqué émis par Tsahal a indiqué qu’une vingtaine de suspects – certains armés – étaient arrivés dans le secteur de Nitzana, tentant apparemment de faire entrer des stupéfiants en Israël.

Les troupes ont échangé des coups de feu avec les hommes, touchant quelques-uns d’entre eux, a précisé l’armée.

Une soldate a été modérément blessée pendant ces tirs et elle a été prise en charge à l’hôpital. Son état de santé s’est largement amélioré depuis, ont dit les militaires.

Les incidents liés à la contrebande de stupéfiants sont fréquents sur la frontière égyptienne et les forces israéliennes essuient parfois des tirs des trafiquants.

Après cette fusillade, des sources proches des services de sécurité et la chaîne de télévision égyptienne Al Qahera ont annoncé que l’Égypte était parvenue à déjouer un trafic de drogues.

Au cours de cet incident, qui est survenu dans la péninsule du Sinaï, en Égypte, six trafiquants de drogue ont été arrêtés au poste-frontière Al-Awja, qui est connu en Israël sous le nom de Nitzana, ont déclaré les sources proches des services de sécurité.

Ce poste est situé à un peu plus de 40 kilomètres au sud de Rafah, principal poste-frontière entre l’Égypte et la bande de Gaza. Les aides humanitaires à destination de l’enclave côtière sont actuellement inspectées à Nitzana avant d’entrer dans la bande dans le cadre de la guerre en cours entre Israël et le Hamas, une guerre qui a été entraînée par le massacre perpétré par le groupe terroriste, il y a trois mois. Ce jour-là, les hommes armés du groupe avaient tué environ 1200 personnes et ils avaient enlevé environ 240 personnes, prises en otage à Gaza.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.