Une star de la télé-réalité court à la poursuite de l’attaquant de Tel Aviv
Rechercher

Une star de la télé-réalité court à la poursuite de l’attaquant de Tel Aviv

Liron Orfali, qui tournait près du lieu de l’attaque, a poursuivi l’assaillant, qui a finalement été coincé dans une cage d’escalier

La star de TV réalité israélienne Liron Orfali. (Crédit : capture d'écran YouTube/reshettv)
La star de TV réalité israélienne Liron Orfali. (Crédit : capture d'écran YouTube/reshettv)

Une star de la TV réalité a aidé une foule de passants à attraper un adolescent palestinien quelques minutes après qu’il a poignardé un soldat lundi à Tel Aviv.

Liron Orfali, qui a gagné la dernière saison de « Survivor » en Israël, était filmé par une équipe de télévision quand l’attaque au couteau, qui a légèrement blessé le soldat, a eu lieu à proximité.

« Alors que nous sortions de la voiture, j’ai entendu des cris, a-t-il dit aux journaliste. Quelqu’un criait ‘Terroriste, terroriste !’ Alors j’ai couru pour attraper ce fils de pute », a déclaré Ofali, connu sous le surnom de Tiltil, à Ynet.

L’attaque a eu lieu rue Yigal Alon, près de l’échangeur HaShalom.

« Il est entré dans un bâtiment et nous avons refermé derrière lui, a dit Ofali. Nous avons crié aux voisins de fermer leurs portes et les fenêtres comme si un désastre arrivait. Il a levé les mains et la police est arrivée. »

La police, qui a arrêté l’attaquant, a déclaré qu’il avait probablement des motifs nationalistes et qu’elle traiterait donc l’attaque comme un acte de terrorisme.

L’attaquant a été identifié comme un résident de 19 ans de Cisjordanie qui n’avait pas d’autorisation pour être en Israël.

Le personnel médical présent sur place a administré les premiers soins au soldat de 19 ans pour des blessures sur le haut du corps, avant de l’emmener à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv.

Son père, s’exprimant depuis l’hôpital, a déclaré qu’il était près du lieu de l’attaque, et que son fils avait couru vers lui pour qu’il l’aide.

« Il a crié ‘Papa, Papa, un terroriste m’a poignardé. Appelle-moi une ambulance’ », a déclaré le père à Ynet.

« C’est vraiment traumatisant. C’est heureux que je sois arrivé vers lui à temps. Il était couvert de sang, il m’a dit qu’il revenait de l’armée. Il sert dans une base du corps de transports, et rentre à la maison en train tous les jours. Quand il est arrivé à Nahlat Yitzhak, au coin de Yigal Alon, il a entendu un cri derrière lui, et ensuite il a senti deux coups à la tête. Il s’est retourné, a vu le terroriste, l’a repoussé, et a commencé à courir vers la maison. Le terroriste est entré dans une cage d’escalier et a jeté le tournevis. Un groupe de gens l’ont pris et l’ont coincé dans la cage d’escalier. »

L’attaque a eu lieu pendant une longue chute ces dernières semaines du nombre de tels incidents après des mois d’attaques palestiniennes au couteau, à la voiture bélier et à main armée quasi quotidiennes, qui ont assassiné 29 Israéliens et quatre ressortissants étrangers depuis octobre 2015.

Environ 200 Palestiniens ont été tués pendant la même période, la majorité d’entre eux pendant qu’ils menaient des attaques contre des civils ou des soldats israéliens, et les autres pendant des affrontements avec les troupes, selon l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...