Rechercher

Une start-up experte en « routes intelligentes » va équiper les bus de Tel Aviv

ElectReon a conclu un accord de 9,4 millions de dollars pour déployer une technologie qui alimentera 200 bus électriques publics dans des terminaux urbains

Ricky Ben-David est journaliste au Times of Israël

Image illustrative montrant des routes électrifiées à Tel Aviv grâce à l'infrastructure de recharge sans fil de la startup israélienne ElectReon. (Crédit ; ElectReon)
Image illustrative montrant des routes électrifiées à Tel Aviv grâce à l'infrastructure de recharge sans fil de la startup israélienne ElectReon. (Crédit ; ElectReon)

La start-up israélienne ElectReon, spécialisée dans les technologies sans fil pour les « routes intelligentes », a élargi son partenariat avec la municipalité de Tel Aviv-Jaffa et la société de bus Dan, en vue du déploiement commercial à grande échelle de son infrastructure de recharge sans fil pour alimenter les bus électriques de Tel Aviv.

L’accord, d’un montant de 9,4 millions de dollars, prévoit un contrat de cinq ans en vue d’équiper quelque 200 bus publics exploités par Dan d’un système de recharge active dans les terminaux de la ville, entre les trajets de bus et pendant que les passagers montent et descendent. Dans un premier temps, ElectReon intégrera ses systèmes de charge dans 100 bus du terminal de transport public Reading, dans le nord de Tel Aviv, après quoi l’infrastructure de charge sera étendue à d’autres terminaux importants de la ville et de la région sud d’Israël, pour un total de 200 bus, a indiqué la société dans un communiqué mardi.

ElectReon financera l’infrastructure de recharge dans les terminaux et fournira des services opérationnels et de maintenance pendant toute la durée du projet. La compagnie de bus Dan paiera des frais mensuels pour le service, selon l’accord.

Fondée en 2013, ElectReon a mis au point un système permettant de recharger les véhicules électriques (VE) en plein mouvement grâce à des bobines de cuivre posées sous l’asphalte pour transférer l’énergie du réseau électrique à la route et gérer la communication avec les véhicules en approche. Des récepteurs sont installés sur le plancher des véhicules pour transmettre l’énergie directement au moteur et à la batterie pendant que les véhicules sont en mouvement, éliminant ainsi les problèmes d’autonomie limitée et de courte durée de vie des batteries.

Cet été, ElectReon a accueilli l’ancien président israélien Reuven Rivlin en tant que président de l’entreprise pour « renforcer la collaboration de l’entreprise avec les gouvernements et les entreprises mondiales, ainsi que pour partager nos activités avec les décideurs du monde entier ».

« Avec ElectReon, il existe une opportunité incroyable de décarboniser le secteur des transports en développant un réseau de routes électrifiées qui rendra la possession de VE plus accessible », a déclaré Rivlin dans une publication à l’époque.

Basée dans la communauté de Beit Yannai, dans le nord d’Israël, Electreon a déjà conclu un certain nombre de partenariats en Europe pour tester sa technologie de routes intelligentes en Allemagne, en France et en Belgique.

En Suède, ElectReon a installé un tronçon électrique de 1,65 kilomètre utilisé par un bus et un camion sur la route de 4,1 kilomètres entre l’aéroport et le centre-ville de Visby sur l’île de Gotland.

Le projet pilote initial de la startup à Tel Aviv, annoncé l’année dernière, consistait à tester un système de transport public électrique et à recharger activement un bus à partir d’un demi-mile de route électrifiée sans fil entre l’université de Tel Aviv et la station de train voisine où des stations de recharge stationnaires sans fil ont également été installées.

Selon la société, le projet pilote a montré que « l’exploitant du bus a pu réduire la capacité de la batterie du véhicule de 90 % en permettant au bus de se recharger activement pendant la conduite, et augmenter les heures d’exploitation du véhicule en réduisant les temps d’arrêt pour la recharge.

Dans l’annonce de mardi, ElectReon a déclaré que la société et ses partenaires « exploreront la possibilité » d’installer ses systèmes de charge sans fil dans le reste de la flotte d’autobus électriques de Dan et sur l’autoroute Ayalon à Tel Aviv.

Le PDG d’ElectReon, Oren Ezer, a déclaré que ce nouvel accord ne marque pas seulement le « premier projet commercial à grande échelle » de l’entreprise, mais qu’il constitue également une vaste vitrine de la « recharge sans fil des VE pour les flottes de véhicules ».

« Cela continuera à démontrer l’amélioration de l’efficacité et les économies de coûts que les opérateurs de flottes de bus électriques peuvent attendre en mettant en œuvre une infrastructure de recharge sans fil », a-t-il ajouté. « Cet élan signale le besoin croissant aujourd’hui de solutions de recharge de VE sur le marché mondial du transport, au-delà de la station de recharge traditionnelle, qui permet une transition plus transparente vers l’électrification. »

Ofir Karni, PDG de Dan Bus Company, a déclaré que la « technologie avancée d’ElectReon devrait permettre à notre flotte électrique d’atteindre une plus grande autonomie et des heures de fonctionnement prolongées tout en aplanissant les charges de consommation d’énergie de pointe provenant de la charge de dépôt de nuit et simultanément, nous permettre de maintenir notre espace de manœuvre essentiel et la flexibilité opérationnelle à nos terminaux. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...