Une synagogue russe ravagée dans un incendie criminel présumé
Rechercher

Une synagogue russe ravagée dans un incendie criminel présumé

Il n'y a pas eu de blessés dans l'incendie déclenché dans le centre communautaire Etoile du Nord à Arkhangelsk

Une vue de la ville d'Arkhangelsk (CC-BY SA Forum Arctica/Wikipedia)
Une vue de la ville d'Arkhangelsk (CC-BY SA Forum Arctica/Wikipedia)

JTA — Une synagogue située dans le nord de la Russie a été ravagée par un incendie. La communauté juive locale affirme qu’il serait d’origine criminelle.

L’incendie a endommagé le hall d’entrée du centre communautaire juif Etoile du Nord et la synagogue à
Arkhangelsk, a fait savoir le Congrès juif russe.

Personne n’a été blessé.

Anatoly Obermeister, qui supervise la Région nord du Congrès juif russe, a déclaré dans un communiqué que l’incendie criminel de dimanche était la troisième attaque contre un bien de la communauté depuis 2015, – les précédentes ayant entraîné des dégâts mineurs.

« A environ 3h40 du matin, un assaillant a lancé trois pneus au-dessus de la barrière, et a ensuite grimpé par-dessus. Il a rapidement rapproché les pneus du bâtiment, les a arrosés d’un liquide inflammable avant d’y mettre le feu. Les pompiers sont arrivés 15 minutes plus tard, alors que la façade était déjà ravagée par le brasier », selon un rapport qui s’appuyait sur des images de caméra de vidéo surveillance.

Le rapport ne précisait pas si l’incendiaire avait pu être identifié.

Le bâtiment visé dans l’attaque a été inauguré en 2018. Il a fallu quatre ans pour construire l’édifice sur trois étages et la synagogue de 500 places. Le projet a coûté 3 millions de dollars collectés auprès de donateurs privés.

L’Etoile du Nord est l’institution juive située la plus au nord de la Russie. Arkhangelsk est situé à environ 1 200 kilomètres de Moscou à une latitude qui est trois degrés plus au nord d’Anchorage, en Alaska.

En avril 2015, des personnes non identifiées avaient tiré avec un fusil à air sur le bâtiment alors qu’il était en construction. Ils avaient taggué des graffiti antisémites. En 2016, un cocktail Molotov avait été lancé sur le chantier en construction.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...