Une terroriste tentant de poignarder des civils écrasée par Gershon Mesika
Rechercher

Une terroriste tentant de poignarder des civils écrasée par Gershon Mesika

La tentative d'attaque au couteau à un arrêt de bus dans la région de Naplouse a été déjouée par l'ancien dirigeant des implantations et par l'armée

La scène d'une tentative d'attaque au couteau par une femme palestinienne, selon la police le 22 novembre 2015 (Autorisation; Porte-parole du Conseil régional de Samarie)
La scène d'une tentative d'attaque au couteau par une femme palestinienne, selon la police le 22 novembre 2015 (Autorisation; Porte-parole du Conseil régional de Samarie)

Une Palestinienne a été écrasée et tuée par balles alors qu’elle tentait de poignarder un civil israélien dimanche matin à proximité de Naplouse, ont rapporté les autorités et les médias israéliens.

La tentative d’attentat a eu lieu à un carrefour près du quartier général de la Brigade de Samarie dans le nord de la Cisjordanie.

La femme a tenté de poignarder un civil au carrefour Samarie, a indiqué l’armée.

« Nos forces et un passant ont répondu à la menace immédiate, en tirant sur l’attaquante, » lit-on dans un communiqué de Tsahal.

Le chef du Conseil régional de Samarie Gershon Mesika, le 7 février 2014 (Crédit photo: Hadas Parush / Flash90)
Le dirigeant du Conseil régional de Samarie Gershon Mesika, le 7 février 2014 (Crédit photo: Hadas Parush / Flash90)

Selon les premiers rapports, le passant, l’ancien dirigeant du Conseil régional de Samarie, Gershon Mesika, a foncé avec sa voiture sur la femme après l’avoir vue en train d’essayer de poignarder une jeune fille debout à un arrêt de bus.

L’attaquante a ensuite été abattue par la sécurité sur place, selon les premiers rapports.

Le Hamas a appelé au meurtre de Gershon Mesika, l’ancien chef du Conseil régional de Samarie, qui a heurté avec sa voiture une femme palestinienne après l’avoir vue essayer de poignarder un civil israélien à un arrêt de bus près de la ville de Naplouse en Cisjordanie.

L’attaquant a ensuite été abattu par les forces de sécurité sur les lieux.

Plus tôt, un fonctionnaire sur son compte Twitter géré par le parti politique du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a posté une image menaçant l’ancien politicien local.

La photo postée sur Twitter qualifie Mesika de « tueur d’enfants » et dépeint l’ancien chef du conseil à côté d’éclaboussures de sang avec une grande cible sur son visage. L’image est sous-titrée : « Le criminel Gershon Mesika qui a couru sur une fillette palestinienne au point de contrôle de Hawara au sud de Naplouse. »

Guershon Mesika (Crédit : Twitter/Fatah)
Guershon Mesika (Crédit : Twitter/Fatah)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...