Une tête de porc accrochée à l’entrée d’une synagogue de Ramat Hasharon
Rechercher

Une tête de porc accrochée à l’entrée d’une synagogue de Ramat Hasharon

La police enquête sur le vandalisme à la synagogue Sukkat Shaul, au centre du pays ; "quiconque a fait cela devrait avoir honte", a commenté un responsable du lieu de culte

L'entrée de la synagogue Sukkat Shaul à Ramat Hasharon (Capture d'écran)
L'entrée de la synagogue Sukkat Shaul à Ramat Hasharon (Capture d'écran)

Une tête de porc a été accrochée au dessus de l’entrée d’une synagogue dans la ville de Ramat Hasharon, dans le centre du pays, dans la matinée de vendredi.

La police a ouvert une enquête sur l’acte de vandalisme survenu à la synagogue Sukkat Shaul.

« Quiconque a fait cela devrait avoir honte », a dit le responsable du lieu de culte, Eli Almani. « Je n’y ai tout d’abord pas cru, mais quand j’ai vu ça de mes propres yeux, j’ai réalisé que ce n’était ni une photo, ni une peluche, mais une vraie tête de cochon, avec du sang qui en coulait ».

La ville a connu des tensions entre résidents laïcs et religieux avant les élections municipales. Certains habitants laïcs s’inquiètent de la communauté ultra-orthodoxe croissante au sein de la municipalité, craignant que les Haredim s’en saisissent.

Au mois d’août, une synagogue de Petah Tivka a été vandalisée avec des graffitis nazis.

La police a fait savoir qu’une enquête avait été ouverte concernant la croix gammée et le symbole SS inscrits sur les murs extérieurs de la synagogue Mikdash Moshe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...