Rechercher

Une tête du Trésor US qui a supervisé les sanctions contre l’Iran passe au privé

Sigal Mandelker a été saluée par Mnuchin pour avoir aidé le ministère à jouer "un rôle de plus en plus central dans les questions de sécurité nationale"

Sigal P. Mandelker, sous-secrétaire au terrorisme et au renseignement financier au Trésor américain à Dubaï, Emirats Arabes Unis, le 12 juillet 2018. (AP Photo/Kamran Jebreili)
Sigal P. Mandelker, sous-secrétaire au terrorisme et au renseignement financier au Trésor américain à Dubaï, Emirats Arabes Unis, le 12 juillet 2018. (AP Photo/Kamran Jebreili)

La principale responsable des sanctions de l’administration Trump, Sigal Mandelker, a démissionné et retournera dans le secteur privé, a déclaré mercredi le secrétaire d’Etat au Trésor américain.

Mandelker, avocate de formation, a occupé le poste de sous-secrétaire du Trésor pour la lutte antiterroriste depuis 2017, dirigeant la campagne de sanctions agressives de l’administration Trump contre les ennemis des États-Unis.

Mandelker a notamment supervisé la reprise des sanctions économiques paralysantes contre l’Iran après le retrait du président Donald Trump de l’accord nucléaire de 2015. Les États-Unis ont également imposé des sanctions au Venezuela et à Cuba, ainsi qu’aux entités et individus russes pour ingérence dans les élections présidentielles américaines de 2016.

Mandelker, une fille de survivants de la Shoah, a parlé du rôle du Trésor américain dans le gel des avoirs du régime nazi dans les années 1940 et du soutien apporté par le gouvernement américain pour aider les enfants juifs à s’échapper alors que ses parents se cachaient alors qu’ils étaient enfants en Europe de l’Est.

Sur cette photo du 24 juillet 2019, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin s’éloigne des micros après avoir parlé à la presse à la Maison-Blanche à Washington. (AP Photo/Pablo Martinez Monsivais, File)

Dans un communiqué publié mercredi, le ministre des Finances, Steven Mnuchin, a salué Mme Mandelker en tant que « défenseur acharné de l’utilisation efficace de nos puissants outils économiques pour avoir un impact en faveur d’un monde plus sûr ».

Il a déclaré que Mandelker a aidé le département du Trésor à jouer « un rôle de plus en plus central dans les questions de sécurité nationale ».

Selon le Wall Street Journal, Mandelker a laissé entendre à Mnuchin au cours de l’été qu’elle voulait retourner dans le secteur privé.

Le rapport indique que Mme Mandelker n’a pas de projets concrets, mais qu’elle se retirera dans les semaines à venir pour passer plus de temps avec sa famille.

Un porte-parole du ministère a déclaré que Mme Mandelker sera remplacée par le secrétaire adjoint au Trésor Justin Muzinich.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...