Une unité de santé mobile vaccine des Israéliens qui se promènent en forêt
Rechercher

Une unité de santé mobile vaccine des Israéliens qui se promènent en forêt

Selon Magen David Adom, des dizaines de promeneurs dans la forêt de Shokeda ont été vaccinés lors de leur excursion d'une journée pour voir les fleurs de printemps

Un centre de vaccination mobile dans la forêt de Shokeda, le 13 février 2020. (Autorisation Magen David Adom)
Un centre de vaccination mobile dans la forêt de Shokeda, le 13 février 2020. (Autorisation Magen David Adom)

Alors qu’Israël connaît un ralentissement de son taux de vaccination et que les autorités sanitaires tentent de trouver de nouvelles façons d’encourager les Israéliens à se faire vacciner, le Magen David Adom a transporté samedi une unité mobile de vaccination dans une forêt du sud d’Israël, où des milliers de personnes se rendaient pour admirer les fleurs.

Le service d’urgence a déclaré que des dizaines de visiteurs de la forêt de Shokeda ont été vaccinés lors de l’opération dans le parc national.

Des dizaines de milliers d’Israéliens ont afflué dans les parcs et les réserves naturelles samedi, profitant de la fin des restrictions de déplacement imposées par le confinement et de la douceur de la météo.

« Nous avons fait en sorte de rendre la vaccination accessible aux nombreux visiteurs de la nature », a déclaré Eli Bin, directeur du Magen David Adom. « Cela a permis au public de se faire vacciner tout en profitant d’un temps magnifique et d’une floraison spectaculaire. J’invite le public à continuer à se faire vacciner chaque fois que cela est possible ».

Un champ d’anémones en fleurs dans la forêt de Shokeda, dans le sud d’Israël, le 30 janvier 2019. (Crédit : (Dudi Modan/Flash90)

Deux jours plus tôt, la ville de Bnei Brak, à prédominance ultra-orthodoxe, avait distribué des bols de cholent fumants lors d’une campagne de vaccination nocturne.

Les centres de vaccination des quatre prestataires de santé de la ville ont servi des petits pains et des boissons à ceux qui venaient se faire vacciner afin d’augmenter le nombre de vaccinations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...