Rechercher

Une vacancière israélienne se noie dans la péninsule du Sinaï

L’incident s’est produit à Charm el-Cheikh, destination touristique prisée des Israéliens ;le ministère des Affaires étrangères assiste la famille pour rapatrier le corps en Israël

Illustration – Un club de vacances dans la péninsule du Sinaï, en Égypte, le 4 octobre 2021 (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)
Illustration – Un club de vacances dans la péninsule du Sinaï, en Égypte, le 4 octobre 2021 (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

En vacances avec son mari dans la péninsule du Sinaï, une Israélienne de 49 ans est morte noyée ce week-end, ont rapporté dimanche les médias israéliens.
Le drame a eu lieu dans la ville de Charm el-Cheikh, à la pointe sud de la péninsule égyptienne, destination touristique particulièrement prisée des Israéliens.

Selon des informations, le ministère des Affaires étrangères a été informé et apporte son aide à la famille pour les démarches de rapatriement du corps de la défunte en Israël.

En avril dernier, la compagnie aérienne israélienne Arkia a ouvert une liaison directe Tel Aviv/Charm el-Cheikh, qui a provoqué une forte hausse du tourisme israélien dans la péninsule.

Cette année, pour la première fois depuis plus de dix ans, le Conseil de sécurité nationale d’Israël a révisé à la baisse le niveau d’alerte pour certaines zones de la péninsule du Sinaï.

Peu de temps avant la pandémie, la fréquentation israélienne du Sinaï avait atteint des sommets records. En octobre 2019, pendant la période des fêtes juives, propice aux congés, plus de 150 000 Israéliens s’y étaient rendus.

Et après deux années de pandémie marquées par des confinements et des annulations de vols, les Israéliens retrouvent le goût du voyage, que ce soit à l’étranger ou en Israël, dans les nombreuses réserves naturelles et parcs nationaux que compte le pays.

Des voyageurs traversent la frontière de Taba au moment de la fête de Pessah dans la ville israélienne d’Eilat, le 17 avril 2022. (Crédit : Flash90)

Samedi, un homme de 71 ans s’est noyé dans le Jourdain, près du kibboutz Kfar HaNassi, dans le nord d’Israël. Par ailleurs, une femme de 70 ans qui faisait de la randonnée dans la source de Banias, sur les hauteurs du Golan, a été secourue après avoir glissé et être tombée à l’eau.

Le même jour, trois autres Israéliens étaient secourus après avoir échappé à la noyade.

Vendredi, Az a-Din Awad, âgé de 15 ans et originaire de la ville de Tamra, dans le nord d’Israël, a succombé suite à sa noyade dans le Jourdain, la veille.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...