Une victime de l’attaque de la Gay Pride poursuit l’agresseur et la police
Rechercher

Une victime de l’attaque de la Gay Pride poursuit l’agresseur et la police

Yarden Noi, qui a été poignardé et blessé en 2015 par Yishai Schlissel, affirme que la police a fait preuve de négligence

Yishai Schlissel, qui a tué Shira Banki, 16 ans, et blessé six autres personnes à la Gay Pride 2015 de Jérusalem, devant la cour des magistrats de Jérusalem le 31 juillet 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Yishai Schlissel, qui a tué Shira Banki, 16 ans, et blessé six autres personnes à la Gay Pride 2015 de Jérusalem, devant la cour des magistrats de Jérusalem le 31 juillet 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Yarden Noi, qui a été poignardé et blessé en 2015 pendant la Gay Pride de Jérusalem, aurait demandé des millions de shekels de dédommagements à son agresseur et à la police.

Noi demande 2,5 millions de shekels (595 000 euros) à l’attaquant, Yishai Schlissel, et à la police, a annoncé la Dixième chaîne.

Le 30 juillet 2015, Schlissel avait poignardé et tué Shira Banki, 16 ans, et blessé six autres personnes, malgré une importante présence policière pendant l’évènement.

Noi a déclaré que la police avait fait preuve de négligence dans ses préparatifs de sécurisation de la parade.

Shira Banki, 16 ans, poignardée à mort le 30 juillet 2015 pendant la Gay Pride de Jérusalem. (Crédit : Facebook)
Shira Banki, 16 ans, poignardée à mort le 30 juillet 2015 pendant la Gay Pride de Jérusalem. (Crédit : Facebook)

La cour qui a condamné Schlissel avait déclaré que la police n’avait pas réussi à intercepter l’homme, qui avait auparavant purgé une peine de 10 ans de prison pour une attaque similaire, mais pas mortelle, pendant la Gay Pride de 2005 de la capitale.

Il avait été libéré quelques semaines avant de répéter son geste en 2015.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...