Une ville de Sibérie présente une majestueuse hanoukkia de glace
Rechercher

Une ville de Sibérie présente une majestueuse hanoukkia de glace

Haut de 3 mètres, le candélabre est l'œuvre d'un artiste non-juif ; cette installation est proposée, pour la deuxième fois, à Tomsk, où il fait -30 degrés de septembre à mars

La neige tombe sur une hanoukkia de glace à Tomsk, en Russie, le 8 décembre 2020. (Crédit : Levy Kaminetsky via JTA)
La neige tombe sur une hanoukkia de glace à Tomsk, en Russie, le 8 décembre 2020. (Crédit : Levy Kaminetsky via JTA)

JTA — Une synagogue de Tomsk, ville sibérienne de Russie, a dévoilé une imposante hanoukkia faite de glace.

Le candélabre de 3 mètres de haut a été érigée mardi dans la cour de la synagogue.

C’est l’œuvre de Seva Mayorov, un artiste local non-juif dont les travaux sont régulièrement présentés à l’exposition annuelle du parc de glace de Tomsk, qui attire chaque année des milliers de touristes dans la ville.

Tomsk, une ville d’environ 500 000 habitants, est située à environ 3 200 kilomètres à l’est de Moscou.

Tomsk porte le symbole du judaïsme russe. En 1876, elle a vu naître une synagogue différente, construite par des Juifs enrôlés comme enfants soldats, souvent contre leur volonté, pour servir dans l’armée du tsar.

C’est la deuxième fois que Tomsk s’enorgueillit d’une hanoukkia de glace, mais celle-ci présente quelques améliorations par rapport à la version de l’année dernière, notamment des lumières LED colorées qui la traversent et des pointes élaborées en forme de couronne, selon le rabbin local, Levy Kaminetsky, un émissaire Habad qui a emménagé avec sa femme, Gitty, à Tomsk en 2004. Les pointes sont amovibles et peuvent être équipées de bougies, ce qui rend la hanoukkia conforme à la loi juive.

Les températures à Tomsk descendent en dessous du point de congélation en septembre et ne remontent pas au-dessus de ce point avant la fin du mois de mars. La température de Tomsk en hiver est habituellement de – 30 degrés Celsius.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...