Rechercher

Une voiture palestinienne incendiée dans une attaque raciste présumée

Un bout de tissu portant des lettres hébraïques aurait été trouvé près de la voiture brûlée à Hawara, en Cisjordanie

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Une voiture palestinienne incendiée dans le village de Hawara, en Cisjordanie, le 26 avril 2017. (Crédit : Rabbis for Human Rights)
Une voiture palestinienne incendiée dans le village de Hawara, en Cisjordanie, le 26 avril 2017. (Crédit : Rabbis for Human Rights)

La police israélienne a lancé mercredi matin une enquête sur l’incendie d’une voiture dans le village palestinien de Hawara dans la nuit de mardi à mercredi. Certaines informations indiquent que la police suspecte une attaque raciste commise par des Israéliens d’extrême-droite.

Les policiers sont arrivés sur place tôt mercredi matin, et ont trouvé le véhicule incendié, apparemment de manière intentionnelle.

Selon l’association de gauche Rabbis for Human Rights, un bout de tissu a été retrouvé attaché à une clôture voisine. Il portait plusieurs lettres hébraïques illisibles.

La police n’a pas confirmé le motif de l’attaque, et l’enquête est en cours.

En février, les forces de sécurité se seraient préparées pour une hausse des attaques contre les Palestiniens par des activistes d’extrême-droite après l’évacuation de l’avant-poste illégal d’Amona.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...