Université de Tel Aviv : un programme pour mieux former les étudiants ingénieurs
Rechercher

Université de Tel Aviv : un programme pour mieux former les étudiants ingénieurs

Pour répondre à la demande croissante et aux besoins divers de l’industrie mondiale de la haute-technologie, High Tech Plus propose un diplôme de licence dans deux matières

Le campus de l'université de Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Ido Perelmutter/domaine public/Wikimedia Commons)
Le campus de l'université de Tel Aviv. Illustration. (Crédit : Ido Perelmutter/domaine public/Wikimedia Commons)

L’Université de Tel Aviv prépare un nouveau programme qui vise à mieux préparer ses étudiants ingénieurs à l’emploi dans le secteur de la haute-technologie qui est en constante évolution, et où la demande pour des compétences très diverses est croissante.

Le programme, appelé « High Tech Plus », ouvrira en mars et donnera aux étudiants un diplôme de licence dans deux disciplines.

Le programme garantira aux étudiants une base solide en mathématiques, avec une focalisation sur les systèmes informatiques et d’information. Il se terminera par un stage professionnel dans des entreprises israéliennes. Les cours comprennent les données scientifiques, l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique, le cryptage et la sécurité informatique.

La formation permettra l’intégration des études d’ingénieur à un cursus d’un autre département, y compris des programmes en sciences sociales et humaines, a indiqué l’Université dans un communiqué. Par exemple, un étudiant du programme High Tech Plus pourra aussi étudier l’économie, la biologie, la gestion, la philosophie ou même les études asiatiques.

Le programme a reçu le soutien et l’approbation du Conseil pour l’Enseignement supérieur en Israël, et est soutenu par des acteurs importants de l’industrie de la haute-technologie, qui reconnaissent la valeur des diplômés combinant des études dans des domaines différents comme les sciences sociales et humaines, a précisé le communiqué.

Joseph Klafter, le président de l’Université de Tel Aviv, a déclaré que le nouveau programme reflète une tendance mondiale qui valorise l’intégration de la technologie aux des disciplines sociales.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...