US : Un membre du Congrès cite Hitler, comparant les Démocrates aux nazis
Rechercher

US : Un membre du Congrès cite Hitler, comparant les Démocrates aux nazis

Mo Brooks a comparé l'enquête de Mueller sur la Russie à la théorie du "grand mensonge" de la propagande hitlérienne. L'ADL condamne des propos "dangereux" et demande des excuses

Sur cette photo, le représentant républicain de l'Alabama Mo Brooks, parle à ses électeurs avant un forum du sénat républicain à Pelham, Alabama, le 4 août 2017 (Crédit :  AP Photo/Brynn Anderson)
Sur cette photo, le représentant républicain de l'Alabama Mo Brooks, parle à ses électeurs avant un forum du sénat républicain à Pelham, Alabama, le 4 août 2017 (Crédit : AP Photo/Brynn Anderson)

Mo Brooks, représentant républicain de l’Alabama au Congrès, a comparé les Démocrates et les médias aux nazis et cité Adolf Hitler lors d’un discours à la Chambre des représentants.

Il a condamné lundi l’enquête de Mueller et ses soutiens, accusant les Démocrates et les médias de propager un « grand mensonge » sur la collusion possible entre la Maison Blanche de Trump et les Russes.

Brooks a cité le livre « Mein Kampf », écrit en 1925 par Hitler et dans lequel le dictateur nazi utilise le terme « grand mensonge » pour décrire la propagande qui, selon lui, attribuait la responsabilité injuste de la Première Guerre mondiale à l’Allemagne. Les propres propagandistes de Hitler devaient ultérieurement épouser la même tactique.

« Un grand mensonge est une propagande politique rendue célèbre par le parti national socialiste allemand, mais nous en parlerons plus tard », a dit Brooks, se référant au parti nazi. « Pendant plus de deux ans et demi, les Démocrates socialistes et leurs alliés dans les médias friands de Fake news – CNN, MSNBC, le New York Times, le Washington Post et d’innombrables autres – ont perpétué ce qui a été le plus grand mensonge, la plus grande arnaque, la plus grande escroquerie et la plus importante fraude de toute l’histoire des Etats-Unis ».

Après avoir qualifié de « socialistes » les Démocrates, Brooks a décrit Hitler comme « un autre socialiste qui aura amené la propagande du grand mensonge à son maximum, avec ses effets désastreux ».

Brooks a conclu que « soit l’Amérique tire les leçons de l’Histoire, soit elle est condamnée à la répéter. S’agissant de la propagande politique du ‘grand mensonge’ aux Etats-Unis, comme le confirme le rapport de Mueller, les socialistes et les médias qui sont leurs alliés, adeptes des Fake News, sont des experts et ils n’ont pas leur pareil. Indépendamment, l’Amérique peut rejeter leurs grands mensonges ou bien succomber à ce péril qui plane au-dessus de nous et aux dégâts horribles qui en résulteront ».

L’ADL (Anti-Defamation League) a condamné Brooks.

« Il est déraisonnable qu’un membre du Congrès diabolise un parti d’opposition en clamant qu’il est comparable au nazisme », a noté l’ADL dans un tweet. « Le régime nazi vicieux a été responsable du meurtre de millions d’autres personnes, dont 6 millions de Juifs. C’est dangereux et @RepMoBrooks doit présenter ses excuses ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...