USA : Journée nationale d’action juive pour les réfugiés dimanche
Rechercher

USA : Journée nationale d’action juive pour les réfugiés dimanche

Des rassemblements organisés par l’agence juive d’intégration HIAS ont été prévus dans un certain nombre de grandes villes américaines dont New York, Los Angeles et Washington

Manifestation à l'aéroport de Dallas, au Texas, contre le décret anti-réfugiés signés par le président américain Donald Trump, le 28 janvier 2017. (Crédit : G. Morty Ortega/Getty Images/AFP)
Manifestation à l'aéroport de Dallas, au Texas, contre le décret anti-réfugiés signés par le président américain Donald Trump, le 28 janvier 2017. (Crédit : G. Morty Ortega/Getty Images/AFP)

L’agence d’intégration juive HIAS a programmé une journée d’action en direction des réfugiés. Des rassemblements auront lieu dans presque une douzaine d’états.

Les rassemblements devraient se tenir, entre autres, à New York, Washington, Chicago, Los Angeles, Boston, Denver et San Francisco. A New York, la manifestation aura lieu à Battery Park, face à la Statue de la Liberté.

Les actions prévues dimanche ont été décidées en partenariat avec un certain nombre de groupes juifs, notamment l’ADL (Anti-Defamation League), l’organisation American Jewish World Service, le conseil national des femmes juives et des associations rabbiniques issues des mouvements conservateur, réformé et reconstructionniste.

« Nous – notre communauté locale, et la communauté juive dans son sens large – nous allons combattre cela ensemble », indique un document de l’HIAS rédigé pour promouvoir les actions de dimanche.

« Notre histoire et nos valeurs en tant que Juifs et Américains nous y obligent. Nous sommes une force puissante et nous élèverons ensemble nos voix pour faire entendre, ce qui est bon et juste, et nous demanderons à nos responsables élus de prendre leurs responsabilités », ajoute le communiqué.

HIAS, ex-‘Hebrew Immigrant Aid Society’, a émergé comme l’une des associations issues de la communauté juive les plus opposées à l’ordre exécutif sur l’immigration signé par Trump, qui a mis un terme au programme de réinstallation des réfugiés aux Etats Unis pendant 120 jours et suspendu celui des réfugiés syriens jusqu’à une date indéterminée.

Mardi, des avocats de l’Union américaine des Libertés civiles ont porté plainte auprès des tribunaux de district fédéraux au nom de l’agence, affirmant que l’ordre est anticonstitutionnel car il accordera la préférence aux minorités religieuses persécutées lors de la reprise du programme de réinstallation.

« En tant qu’organisation qui a longtemps été la partenaire du gouvernement américain, le contentieux n’a pas de précédent pour l’HIAS. Mais nous n’avons pas d’autre choix », a expliqué son président Mark Hetfield dans un communiqué.

« Nous ne pouvons pas nous taire alors que des réfugiés musulmans sont renvoyés parce qu’ils sont musulmans, comme nous ne pouvions pas rester dans l’inaction lorsque les Etats Unis renvoyaient des Juifs qui fuyaient l’Allemagne dans les années 1930 et 1940. Nos histoires et nos valeurs, en tant que Juifs et en tant qu’Américains, exigent de nous que nous combattions cette nouvelle politique illégale et immorale avec tous les outils que nous avons à notre disposition – dont cette plainte ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...