USA : le Sénat veut renforcer la lutte contre l’antisémitisme du département d’État
Rechercher

USA : le Sénat veut renforcer la lutte contre l’antisémitisme du département d’État

“Nous avons assisté à une recrudescence alarmante de l’antisémitisme, les communautés juives d’ici et d’ailleurs ont été prises pour cibles”, a dit Marco Rubio

Marco Rubio, sénateur républicain de Floride, devant le sommet national annuel de l'Anti-Defamation League à l'hôtel Mayflower de Washington, D.C., le 9 mai 2017. (Crédit : capture d'écran)
Marco Rubio, sénateur républicain de Floride, devant le sommet national annuel de l'Anti-Defamation League à l'hôtel Mayflower de Washington, D.C., le 9 mai 2017. (Crédit : capture d'écran)

WASHINGTON – Un sénateur républicain et un sénateur démocrate ont déposé un projet de loi qui renforcerait le rôle de l’envoyé spécial du département d’État chargé de la lutte contre l’antisémitisme.

Les sénateurs démocrate Kirsten Gilibrand (New York) et républicain Marco Rubio (Floride) ont déposé lundi un projet de loi complémentaire à celui introduit au début de l’année par les représentants à la Chambre Chris Smith (républicain, New Jersey), et Eliot Engel (démocrate, New York). Ce projet s’intitule « Special Envoy to Monitor and Combat Anti-Semitism Act of 2017 ».

Le projet de loi du Sénat permettrait d’élever la position actuelle au niveau de celle d’un ambassadeur et interdirait le cumul des mandats, ou d’attribuer ces fonctions à quelqu’un qui a déjà un autre poste.

L’administration Trump n’a pas encore pourvu ce poste. Au début de l’année, les membres de l’administration ont démenti la rumeur de sa suppression.

La sénatrice Kirsten Gilibrand (New York) à Washington DC, le 29 juillet 2015. (Crédit : Astrid Riecken/Getty Images/AFP)
La sénatrice Kirsten Gilibrand (New York) à Washington DC, le 29 juillet 2015. (Crédit : Astrid Riecken/Getty Images/AFP)

« Dans un contexte d’antisémitisme croissant dans le monde entier et chez nous, il est capital de placer la lutte contre ce fléau au sommet de nos priorités, avait dit Gilibrand dans un communiqué. Cette loi permettrait à l’envoyé spécial du département d’État de surveiller et de lutter contre l’antisémitisme, et permettrait également de s’assurer qu’il y a quelqu’un qui pourra aborder ce problème au sein du département d’État et dans les diverses initiatives diplomatiques. »

« Nous avons assisté à une recrudescence alarmante de l’antisémitisme, les communautés juives d’ici et d’ailleurs ont été prises pour cibles, a déclaré Rubio. Les États-Unis doivent restés investis dans la lutte contre l’antisémitisme sous toutes ses formes, où qu’il sévisse. Ce projet de loi renforce le pouvoir de l’envoyé spécial et s’appuie sur le leadership américain sur cet important sujet. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...