USA : un professeur d’histoire salue Hitler dans le yearbook
Rechercher

USA : un professeur d’histoire salue Hitler dans le yearbook

La surintendante a déclaré que les propos de Jeff Acor sur le dictateur nazi avaient été "sortis de leur contexte"

Une image de Google Street de l'éole 
de Whitesville, à New York. (Crédit : Google Street View)
Une image de Google Street de l'éole de Whitesville, à New York. (Crédit : Google Street View)

JTA — Un rectorat de l’Etat de New York a rappelé ses yearbooks (album de fin d’année scolaire) après qu’un nouvel enseignant a semblé décrire Adolf Hitler comme l’un de ses personnages préférés de l’Histoire dans une interview.

Interrogé sur l’identité de son personnage préféré de l’Histoire, Jeff Acor, jeune enseignant d’histoire a déclaré, selon des propos repris dans le yearbook : « Adolf Hitler, qui a fait de grandes choses pour l’Allemagne et sa jeunesse avant l’infâme Holocauste ».

Il aurait également déclaré que « Adolf a été marginalisé et a rencontré de nombreuses difficultés dans la vie auxquelles de nombreuses personnes peuvent s’identifier. Adolf est sans doute le plus grand orateur de l’Histoire. Adolf a transformé l’Allemagne en une super-puissance ».

Les yearbooks avaient été rappelés il y a deux semaines, après que cette citation eut été relevée, selon le Olean Times Herald.

La surintendante Laurie Sanders a déclaré dans un communiqué publié sur le site du district scolaire que « lors de la production du yearbook, nous essayons de donner aux étudiants la liberté nécessaire pour créer et déterminer le contenu. Cela dit, après la distribution des yearbooks, plusieurs erreurs et omissions ont été constatées, notamment la découverte d’une déclaration incomplète de l’un de nos nouveaux enseignants, qui a conduit à la description erronée d’un personnage historique hors de son contexte ».

« Par conséquent, nous voulions donner à la Commission du yearbook l’opportunité de corriger les erreurs et omissions, et d’y inclure une citation plus précise et complète de la part de cet enseignant ».

Elle n’a pas expliqué a l’Olean Times Herald en quoi la citation était incomplète.

« La meilleure façon pour moi de le dire est que les déclarations étaient incomplètes », a poursuivi Sanders, mais parce qu’il y a « des enfants, des étudiants impliqués, et pour des raisons de confidentialité, je ne veux pas entrer dans les détails ».

Aucune mesure ne sera prise contre Acor.

Le corps étudiant du rectorat de Whitesville dans le comté d’Allegheny est composé de 98,9 % d’élèves de type caucasien, selon le Olean Times Herald.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...