USA : Une rabbin inquiète de l’ouverture d’un café-cannabis près de sa synagogue
Rechercher

USA : Une rabbin inquiète de l’ouverture d’un café-cannabis près de sa synagogue

Denise Eger s'inquiète du fait que les fidèles de la congrégation Kol Ami, à Los Angeles, puissent être en contact avec les fumées du Lowell Cafe

Le rabbin Denise L. Eger au gala Human Rights Campaign de Los Angeles, le 12 mars 21011 (Crédit :  Brian To/FilmMagic/Getty Images via JTA)
Le rabbin Denise L. Eger au gala Human Rights Campaign de Los Angeles, le 12 mars 21011 (Crédit : Brian To/FilmMagic/Getty Images via JTA)

JTA — Le Lowell Cafe, le tout premier café consacré au cannabis qui se trouvera à Los Angeles, devrait ouvrir une nouvelle page de l’histoire dans le pays. La commission des licences commerciales de West Hollywood a voté favorablement à son ouverture, le mois prochain, lors d’une réunion organisée mardi soir.

Selon le Los Angeles Times, les clients s’installeront à l’extérieur, entourés d’une « verdure luxuriante », et seront servis par un « sommelier du cannabis ».

Une perspective qui ne réjouit pas toutefois totalement le rabbin Denise Eger, à la tête de la congrégation Kol Ami — une synagogue réformée investie dans l’accueil des membres de la communauté LGBTQ, installée face au café.

Elle explique que certains de ses fidèles pourraient se retrouver, bien malgré eux, en contact avec les effluves enivrantes de marijuana en se rendant au lieu de culte.

« Le commerce va proposer un espace extérieur pour fumer de l’herbe – et je ne comprends pas pourquoi les fidèles de ma congrégation et les participants à mes programmes devraient traverser des nuages de marijuana pour arriver à la synagogue. Ca va également limiter l’usage de notre espace extérieur en raison des fumées qui vont se répandre dans le périmètre », a écrit Eger dans un courrier adressé aux membres du conseil municipal.

Un skate-boarder passe devant le lieu qui va accueillir le futur café Lowell Farms à West Hollywood, en Californie, le 17 juillet 2019. (Crédit : AP Photo/Richard Vogel)

Les fondateurs du café ont affirmé avoir pris en compte le type d’inquiétudes soulevées par Eger en installant un système de CVC permettant d’enlever les émanations de fumées dans l’air. Ils ont également promis d’encercler la zone de plantes « flagrantes » et « qui absorbent les odeurs ».

En 2015, Eger avait été la première femme ouvertement homosexuelle à prendre la tête de la Conférence centrale des rabbins américains, la plus importante organisation de rabbins réformés des Etats-Unis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...