Rechercher

Vaccination des 5-11 ans : Les parents peuvent désormais prendre rendez-vous

L'annonce a été faite par les quatre caisses d'assurance maladie d'Israël, suite à l'arrivée hier d'un million de doses dans le pays

Un enfant israélien reçoit un vaccin COVID-19, au centre de vaccination Clalit Covid-19 à Petah Tikva, le 6 juin 2021. (Flash90)
Un enfant israélien reçoit un vaccin COVID-19, au centre de vaccination Clalit Covid-19 à Petah Tikva, le 6 juin 2021. (Flash90)

Les quatre organismes de santé israéliens déclarent dimanche que les parents peuvent désormais prendre rendez-vous pour vacciner leurs enfants âgés de 5 à 11 ans contre le COVID-19, après l’arrivée hier d’une cargaison d’un million de doses Pfizer de taille enfant.

Les annonces faites par les caisses d’assurance maladie Clalit, Maccabi, Leumit et Meuhedet interviennent alors que la vaccination doit commencer mardi.

Exhortant les parents à faire vacciner leurs enfants, le Premier ministre Naftali Bennett avait déclaré dimanche matin qu’Israël était confronté à une possible épidémie de virus chez les plus jeunes.

« Nous sommes à la veille de ce qui semble être une vague de coronavirus touchant les enfants », a déclaré Bennett à l’ouverture de la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem.

« Ces derniers jours, de nombreux vaccins pour enfants sont arrivés en Israël, avant la campagne de vaccination des enfants qui débutera cette semaine », avait-il ajouté, qualifiant les vaccinations de « moyen le plus sûr et le plus efficace de garder nos enfants en bonne santé. »

« Comme je l’ai déjà dit, mon fils David sera l’un des premiers à être vacciné, et j’attends la même chose de tous les parents israéliens, et certainement des ministres, qui ont des enfants ou des petits-enfants de l’âge en question », avait ajouté Bennett.

Certains signes annonçant une tendance à la reprise, une fois encore, de la pandémie de coronavirus se sont confirmés samedi, avec le taux de reproduction de base – le R-0 – qui a de nouveau franchi la barre de 1. Ce chiffre indique le nombre de personnes contaminées, en moyenne, par un seul porteur de la COVID-19. Lorsqu’il passe le seuil de 1, il signifie que l’épidémie se propage.

S’exprimant samedi devant les caméras de la Treizième chaîne, le directeur-général du ministère de la Santé, Nachman Ash, avait dit être inquiet du nombre de cas en hausse, ajoutant que de nouvelles restrictions n’étaient toutefois nullement envisagées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...