Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Val-de-Marne : Une directrice de crèche menacée au couteau, victime d’insultes antisémites

Aucun blessé n'est à déplorer mais la directrice a été fortement choquée ; la crèche est fréquentée par de nombreuses familles juives, religion qui est aussi celle de la directrice

(Crédit : Google Maps)
(Crédit : Google Maps)

Un homme s’est introduit mardi dans une crèche et a menacé avec un couteau la directrice de l’établissement situé dans le Val-de-Marne, la couvrant d’injures antisémites, a-t-on appris mercredi de sources judiciaire et policière.

L’agression s’est déroulée en milieu d’après-midi mardi, vers 15h30. L’homme, armé d’une lame d’environ 15 centimètres « a pénétré dans la crèche Les mini Kids située à Champigny-sur-Marne », s’est introduit dans le bureau de la directrice avant de la menacer verbalement, brandissant l’arme dans sa direction, a indiqué mercredi le parquet de Créteil à l’AFP.

« ‘T’es une Juive, t’es une sioniste, on va venir à cinq te violer, te découper comme ils ont fait à Gaza' », a-t-il proféré, toujours selon cette source, en tapant sur le bureau avec sa main.

Aucun blessé n’est à déplorer mais la directrice a été fortement choquée, a détaillé une source policière à l’AFP. Cette crèche est fréquentée par de nombreuses familles juives, religion qui est aussi celle de la directrice, selon la même source.

L’homme s’est immédiatement enfui après ces faits, indique encore le parquet, et « les enfants présents dans la crèche (…) n’ont pas assisté à la scène ».

Neuf enfants ont été confinés dans une salle au moment de l’agression, précise encore la source policière.

Une enquête en flagrance a été ouverte par le parquet de Créteil pour « menace de mort matérialisée en raison de la race, l’ethnie, la nation ou la religion », « menace de crime contre les personnes » pour ces mêmes raisons ainsi que « violences suivies d’incapacité n’excédant pas huit jours ».

Ce dernier chef est aggravé de trois circonstances – les faits ont été commis sur une personne chargée d’une mission de service publique, aux abords d’un établissement d’éducation, en raison de la religion de la victime.

Les investigations ont été confiées au service départemental de la police judiciaire du Val-de-Marne.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.