Valls : « le danger de l’extrême droite pas écarté » malgré l’échec du FN
Rechercher

Valls : « le danger de l’extrême droite pas écarté » malgré l’échec du FN

La présidente du FN a été battue par Xavier Bertrand en faveur duquel la gauche au pouvoir s'était désistée

Manuel Valls au rassemblement organisé à St-Mandé - 10 janvier 2015 (Crédit : AFP)
Manuel Valls au rassemblement organisé à St-Mandé - 10 janvier 2015 (Crédit : AFP)

Le Premier ministre socialiste Manuel Valls a estimé dimanche que « le danger de l’extrême droite (n’était) pas écarté en France », malgré l’échec du Front national (FN) de Marine Le Pen à conquérir dans les urnes la moindre région.

« Ce soir, aucun soulagement, aucun triomphalisme (…) Le danger de l’extrême droite n’est pas écarté, loin de là », a-t-il réagi, en rappelant le succès sans précédent du FN au premier tour des régionales. Arrivé en tête dans six régions sur 13 le 6 décembre, le parti de Marine Le Pen n’en a remporté aucune dimanche au second tour de cette ultime élection avant la présidentielle de 2017, selon les estimations.

« Rien ne pourra nous arrêter », a affirmé dimanche soir la chef de file de l’extrême droite française Marine Le Pen.

Battue dans le nord de la France, où elle était candidate, Marine Le Pen a dénoncé dans les appels à lui faire barrage « les dérives et les dangers d’un régime à l’agonie ». La présidente du FN a été battue par un adversaire de droite en faveur duquel la gauche au pouvoir s’était désistée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...