Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Violences au Proche-Orient : le pape manifeste sa « vive inquiétude »

A l'occasion de la traditionnelle bénédiction urbi et orbi depuis le Vatican, François s'est dit préoccupé par les violences qui menacent le dialogue israélo-palestinien

Le Pape François s'adressant à la foule depuis la fenêtre du palais apostolique pendant la prière hebdomadaire de l'Angélus au Vatican, le 29 janvier 2023. (Crédit : Alberto Pizzoli/AFP)
Le Pape François s'adressant à la foule depuis la fenêtre du palais apostolique pendant la prière hebdomadaire de l'Angélus au Vatican, le 29 janvier 2023. (Crédit : Alberto Pizzoli/AFP)

Le pape François a exprimé dimanche à l’occasion de la fête de Pâques sa « vive inquiétude en raison des attaques de ces derniers jours » au Proche-Orient, qui menacent selon lui le « dialogue » entre Israéliens et Palestiniens.

Les violences survenues à Jérusalem et dans la région « menacent le climat souhaité de confiance et de respect réciproque nécessaire pour reprendre le dialogue entre Israéliens et Palestiniens », a déclaré le pape argentin lors de sa traditionnelle bénédiction « Urbi et Orbi », devant quelque 100 000 fidèles réunis place Saint-Pierre, au Vatican.

Cette semaine a été marquée par une nouvelle recrudescence des violences au Proche-Orient, notamment dans la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, où la police israélienne est intervenue pour déloger des fidèles palestiniens en pleine saison de fêtes religieuses, suscitant de multiples condamnations internationales.

Israël a également annoncé dans la nuit de samedi à dimanche avoir frappé la Syrie en riposte à des tirs de roquettes vers la partie annexée du plateau du Golan, après des tirs similaires depuis le Liban voisin et la bande de Gaza ces derniers jours.

Des éclairs de lumière strient le ciel au moment où le système israélien de défense aérienne – Dôme de fer -intercepte des roquettes tirées par des groupes terroristes palestiniens depuis la bande de Gaza sur le territoire israélien, le 7 avril 2023. (Photo : Mohammed Abed/AFP)

L’armée israélienne a affirmé que les tirs depuis le Liban, non revendiqués, étaient « palestiniens », et très vraisemblablement du mouvement terroriste islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.

L’ONU et l’Union européenne ont condamné ces tirs et appelé à la retenue après cette escalade sans précédent sur le front israélo-libanais depuis 2006.

Par ailleurs, deux attentats anti-israéliens ont fait trois morts vendredi : un attentat à la voiture bélier à Tel-Aviv a coûté la vie à un Italien et blessé sept personnes, tandis que deux soeurs israélo-britanniques ont été tuées dans une attaque palestinienne en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.