Virus: la Jordanie ouvre la vaccination aux jeunes de 12 ans
Rechercher

Virus: la Jordanie ouvre la vaccination aux jeunes de 12 ans

La Jordanie, qui compte 10 millions d'habitants, a enregistré depuis le début de la pandémie 763 922 cas d'infection au coronavirus, dont 9 948 décès

Des flacons d'un potentiel vaccin contre le coronavirus sont vus sur une chaîne de montage, sur une photo publiée par l'Institut israélien de recherche biologique le 25 octobre 2020. (Ministère de la Défense)
Des flacons d'un potentiel vaccin contre le coronavirus sont vus sur une chaîne de montage, sur une photo publiée par l'Institut israélien de recherche biologique le 25 octobre 2020. (Ministère de la Défense)

Le ministère jordanien de la Santé a annoncé l’ouverture à partir de dimanche de la vaccination contre le Covid-19 aux jeunes âgés de 12 ans.

Le ministère « a décidé d’abaisser l’âge de la vaccination anti-Covid à 12 ans, à partir du dimanche 25 juillet 2021 et sans rendez-vous », a indiqué samedi le ministère dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

« La vaccination sera facultative, les moins de 18 ans pourront se faire administrer le vaccin Pfizer-BioNTech avec l’accord de leur tuteur », précise le texte.

Le vaccin de l’alliance des laboratoires Pfizer/BioNTech a déjà été autorisé dès 12 ans aux Etats-Unis, au Canada et dans les 27 pays de l’Union européenne.

La Jordanie, qui compte 10 millions d’habitants, a enregistré depuis le début de la pandémie 763 922 cas d’infection au coronavirus, dont 9 948 décès.

Quelque 1,9 million de personnes ont reçu la dose complète de vaccin anti-Covid tandis que 2,7 millions d’habitants ont reçu une première dose.

La Jordanie a bénéficié dimanche d’un don de Washington d’un demi million de doses du vaccin Pfizer/BioNTech.

Amman avait annoncé le mois dernier avoir conclu plusieurs accords pour obtenir 12 millions de doses de vaccin anticoronavirus, et qu’il comptait commander 5 millions de doses supplémentaires.

Les autorités poussent la population à se faire vacciner, adoptant la semaine dernière des mesures restrictives ou punitives contre ceux refusant la vaccination.

Parmi ces mesures, elles imposent aux employés de la fonction publique qui ne se sont pas fait vacciner ou qui se sont abstenus de prendre la dose complète du vaccin de présenter un test anti-Covid négatif tous les dimanche et jeudi matin.

Les autorités ont également interdit l’émission de permis de travail ou le renouvellement d’un permis de séjour annuel pour ces mêmes catégories de personnes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...