Virus : L’Autorité palestinienne boucle temporairement Hébron et Naplouse
Rechercher

Virus : L’Autorité palestinienne boucle temporairement Hébron et Naplouse

Le bouclage de Hébron durera cinq jours et celui de Naplouse 48 heures, a expliqué Mohammed Shtayyeh

Des drapeaux israéliens flottent sur les murs du Tombeau de Patriarches pour le 71e Jour d'Indépendance dans la ville cisjordanienne de Hébron, le 8 mai 2019. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)
Des drapeaux israéliens flottent sur les murs du Tombeau de Patriarches pour le 71e Jour d'Indépendance dans la ville cisjordanienne de Hébron, le 8 mai 2019. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

L’Autorité palestinienne (AP) a annoncé samedi le bouclage temporaire de Hébron et de Naplouse pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus, après le recensement de nouveaux cas dans ces deux villes de Cisjordanie.

Le gouvernement palestinien « a décidé de boucler le gouvernorat de Hébron afin qu’il soit interdit d’en sortir ou d’y entrer, à l’exception de la circulation de marchandises », a déclaré le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Mohammed Shtayyeh, évoquant également Naplouse lors d’une conférence de presse à Ramallah.

Le bouclage de Hébron durera cinq jours et celui de Naplouse 48 heures, a ajouté M. Shtayyeh.

Cette annonce est intervenue alors que les deux villes palestiniennes ont enregistré une hausse significative des contaminations au nouveau coronavirus.

Samedi, 48 cas ont été enregistrés à Hébron, portant le nombre des malades à 258, et Naplouse compte désormais 23 cas. Au total, 687 dont 2 décès ont été officiellement recensés dans les zones palestiniennes de Cisjordanie.

Début juin, les autorités palestiniennes ont renouvelé l’état d’urgence sanitaire pour 30 jours peu après avoir levé le confinement de deux mois imposé en Cisjordanie, mis en place après l’apparition des premiers cas le 5 mars.

« Une quarantaine et un bouclage stricts seront imposés à chaque village, camp, quartier ou ville où le virus, qui présente un risque pour l’ensemble de la population, se propage », a-t-il ajouté.

Selon la ministre de la Santé de l’AP Mai al-Kaila, la majorité des personnes malades ont été infectées par des Palestiniens travaillant en Israël ou par des proches ayant visité la Cisjordanie.

M. Shtayyeh a exhorté les Palestiniens vivant en Israël à s’abstenir de se rendre en Cisjordanie et les Palestiniens travaillant en Israël à ne pas se déplacer pendant 14 jours.

Des dizaines de milliers de Palestiniens de Cisjordanie travaillent en Israël, également touché par la crise. En raison de la pandémie, le nombre de ces travailleurs a chuté.

Et le nombre de familles pauvres pourrait doubler cette année en Cisjordanie en raison de la pandémie de Covid-19, qui menace les finances publiques et de nombreux emplois dans les Territoires palestiniens, a alerté lundi la Banque mondiale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...