Visite d’adieu d’Angela Merkel en Israël du 28 au 30 août
Rechercher

Visite d’adieu d’Angela Merkel en Israël du 28 au 30 août

La chancelière allemande, sur le départ après 16 années au pouvoir, rencontrera notamment le Premier ministre Naftali Bennett à Jérusalem

La chancelière allemande Angela Merkel au parlement du Bundestag, à Berlin, en Allemagne, le 16 décembre 2020. (Crédit :  Markus Schreiber/AP)
La chancelière allemande Angela Merkel au parlement du Bundestag, à Berlin, en Allemagne, le 16 décembre 2020. (Crédit : Markus Schreiber/AP)

Angela Merkel, qui quittera le pouvoir à l’automne, va effectuer une visite en Israël du 28 au 30 août, avec notamment à la clé une rencontre avec le Premier ministre Naftali Bennett, a annoncé vendredi une porte-parole du gouvernement allemand.

La chancelière, sur le départ après 16 années au pouvoir, rencontrera M. Bennett dimanche 29 au matin à Jérusalem, a indiqué la porte-parole, Ulrike Demmer, lors d’une conférence de presse à Berlin.

Les deux dirigeants tiendront une conférence de presse commune dimanche en fin de matinée, avant une entrevue entre Mme Merkel et le nouveau président israélien, le travailliste Isaac Herzog.

La chancelière visitera dans la foulée avec M. Bennett le Mémorial de Yad Vashem, consacré aux victimes de la Shoah.

« L’Allemagne et Israël sont liés par une amitié unique que nous voulons renforcer encore », avait souligné le 13 juin la chancelière après la nomination de M. Bennett, qui a succédé à Benjamin Netanyahu, au pouvoir pendant 12 ans.

Mme Merkel avait mis en garde le 22 mai contre des débordements racistes ou antisémites au cours de manifestations en faveur de la cause palestinienne en Allemagne au printemps, au cours desquelles des drapeaux israéliens avaient notamment été brûlés.

L’Allemagne s’inquiète d’une résurgence de l’antisémitisme en particulier suscitée par l’extrême droite, notamment depuis un attentat manqué en octobre 2019 contre une synagogue à Halle perpétré par un extrémiste adepte de thèses révisionnistes.

Des fleurs et des bougies placées en solidarité avec les victimes devant une synagogue de Stuttgart, dans le sud de l’Allemagne, au lendemain d’une fusillade antisémite meurtrière à Halle, le 10 octobre 2019. (Crédit : Gregor Bauernfeind/DPA/AFP)

La communauté juive, en pleine renaissance depuis la Réunification allemande et l’arrivée de centaines de milliers de Juifs de l’ex-Union soviétique, a en outre montré du doigt l’antisémitisme prévalant dans certains cercles musulmans, en particulier après l’arrivée de réfugiés en 2015 et 2016 en provenance de pays arabes hostiles à Israël.

76 ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, les deux pays entretiennent d’étroites relations, marquées notamment en août 2020 par des exercices inédits menés en Allemagne par l’armée de l’air israélienne, placés sous le signe de la mémoire avec en particulier un survol de l’ancien camp nazi de Dachau.

L’armée de l’air allemande avait elle participé à des exercices conjoints en 2019 dans le désert israélien du Néguev.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...