Visite discrète de Liberman au Pentagone
Rechercher

Visite discrète de Liberman au Pentagone

Le nouveau ministre de la Défense a rencontré son homologue américain et visitera des usines de production militaire au Texas

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman avant la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 13 juin 2016. (Crédit : Marc Israel Sellem)
Le ministre de la Défense Avigdor Liberman avant la réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre à Jérusalem, le 13 juin 2016. (Crédit : Marc Israel Sellem)

Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a rencontré pour la première fois lundi au Pentagone le nouveau et controversé ministre israélien de la Défense Avigdor Liberman, selon le Pentagone qui a donné peu de détails sur la visite.

« Ils ont eu une bonne conversation », s’est borné à préciser un responsable américain qui a eu connaissance des échanges entre les deux ministres.

Il s’agit de la première visite à l’étranger de Liberman depuis son investiture le 30 mai au poste crucial de ministre de la Défense.

La nomination de Liberman, connu pour ses positions anti-arabes et ses propos belliqueux, a suscité les interrogations de la communauté internationale quant à un éventuel durcissement de la politique vis-à-vis des Palestiniens.

Mark Toner, porte-parole du département d'Etat américain, le 5 octobre 2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Mark Toner, porte-parole du département d’Etat américain, le 5 octobre 2015. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Le porte-parole du Département d’Etat, Mark Toner, avait exprimé l’inquiétude américaine.

Aux Etats-Unis, Liberman assistera notamment à Fort Worth à la sortie des chaînes de production des deux premiers avions de combat furtifs ultra-modernes F-35 destinés à Israël.

Israël a commandé un total de 33 F-35 pour l’instant et sera le seul pays du Moyen Orient à bénéficier de cet avion, qui commence à peine à rentrer en service dans l’armée américaine.

A Dallas, Liberman visitera une ligne de production du fabricant d’armes israélien Elbit Systems, qui fournit le casque sophistiqué des pilotes du F-35 en joint-venture avec le fabricant américain Rockwell Collins.

Un avion de chasse américain F-35 lors d'un vol d'essai. (Crédit : US Navy / Wikimedia Commons)
Un avion de chasse américain F-35 lors d’un vol d’essai. (Crédit : US Navy / Wikimedia Commons)

Selon le communiqué officiel du Pentagone, Carter et Liberman ont lundi « réaffirmé la force de la relation de défense entre Israël et les Etats-Unis, et l’engagement inébranlable des Etats-Unis pour la sécurité d’Israël ».

Ils ont aussi « discuté des défis de la sécurité régionale au Moyen Orient, et des différentes coopération de défense ».

Israël et les Etats-Unis mènent en ce moment d’âpres négociations sur une nouvelle aide militaire américaine pour dix ans, à la suite de celle qui expire en 2018 et qui se chiffre à plus de 3 milliards de dollars par an.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...