Israël en guerre - Jour 258

Rechercher

Washington : L’antisémitisme inclus dans la loi sur les droits civiques

Les nouvelles dispositions incluent les victimes d'antisémitisme et de sectarisme religieux ; la Maison-Blanche va recueillir les témoignages d’étudiants juifs

Le président américain Joe Biden rencontrant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à New York, le 20 septembre 2023. (Crédit : Susan Walsh/AP)
Le président américain Joe Biden rencontrant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à New York, le 20 septembre 2023. (Crédit : Susan Walsh/AP)

WASHINGTON (JTA) – L’administration Biden entend combattre la discrimination antisémite dans les systèmes de transport public, le logement, les programmes alimentaires et d’autres domaines financés par le gouvernement fédéral – l’une des mesures les plus importantes prises par la Maison-Blanche depuis qu’elle a dévoilé un plan d’action exhaustif pour lutter contre l’antisémitisme.

Jeudi, l’administration a annoncé qu’elle demandait à huit ministères d’étendre la protection des droits civils aux victimes d’antisémitisme et d’autres formes de sectarisme religieux. Cette décision représente une large extension de la loi sur les droits civils de 1964.

Le gouvernement lancera également une tournée des écoles et des universités cet automne afin de recueillir les témoignages d’étudiants juifs sur l’hostilité qui règne sur les campus et qui, selon les groupes juifs, est souvent le fait de la gauche anti-israélienne. La semaine dernière, un groupe d’étudiants LGBTQ de l’université Rice a coupé les liens avec la maison Hillel en raison de son soutien à Israël, et dans un autre incident, la maison Hillel de l’université de Pennsylvanie a été vandalisée.

Le lancement de la tournée de consultation à San Francisco, jeudi, comprendra une rencontre entre le secrétaire adjoint à l’éducation et des représentants de la section Hillel de la ville.

« L’administration Biden-Harris continuera à mener un effort déterminé, à travers tous les secteurs de la société, pour combattre l’antisémitisme et la discrimination sous toutes leurs formes insidieuses », a déclaré un responsable de la Maison-Blanche dans un communiqué envoyé par mail. Cette déclaration de quatre pages est le compte rendu le plus complet à ce jour de la manière dont la stratégie de lutte contre l’antisémitisme a été implémentée depuis le mois de mai. Joe Biden a fixé une date butoir à mai 2024 pour l’application de la stratégie au sein de l’ensemble du pouvoir exécutif.

Le communiqué de presse comprend une liste complète des initiatives déjà prises dans le cadre de la stratégie de lutte contre l’antisémitisme.

Doug Emhoff, au centre, mari de la vice-présidente américaine Kamala Harris, s’exprime lors d’une table ronde avec des dirigeants juifs sur la montée de l’antisémitisme et les moyens de lutte aux États-Unis, dans la salle des traités indiens du bâtiment du bureau exécutif Eisenhower, dans les locaux de la Maison-Blanche à Washington, le 7 décembre 2022. (Crédit : AP Photo/Patrick Semansky)

Cette initiative est une extension substantielle des mesures prises par les administrations Obama et Trump pour étendre les protections de la loi sur les droits civils aux juifs par l’intermédiaire du ministère de l’éducation.

Le personnel sera formé « pour répondre à ce type de discrimination, informer les communautés de leurs droits et de la manière de déposer une plainte », selon le communiqué. Des fiches d’information sur le sujet seront disponibles en yiddish, en hébreu, en arabe, en punjabi et dans d’autres langues.

Ces dernières années, les groupes de surveillance juifs ont enregistré une recrudescence des agressions antisémites dans les lieux publics, visant les personnes qui portent des symboles ou des vêtements juifs apparents. Les groupes musulmans et juifs plaident également depuis longtemps – avec un certain succès – pour que des aliments casher et halal soient disponibles dans les programmes d’aide.

Depuis des dizaines d’années, les groupes juifs cherchent à bénéficier de la protection de la loi, mais peinent à résoudre les problèmes constitutionnels liés à la séparation de l’Église et de l’État. Les directives des ministères de l’éducation d’Obama et de Trump ont contourné ce problème en définissant les Juifs non seulement comme une religion, mais aussi comme un groupe défini en partie par l’ascendance, ainsi que comme un groupe perçu par les fanatiques comme une race – des catégories qui relèvent du statut VI.

Le président Donald Trump signe une ordonnance visant ce que son administration qualifie d’antisémitisme croissant sur les campus des universités américaines, le 11 décembre 2019. (Crédit : AP/Manuel Balce Ceneta)

Outre l’extension du statut VI et la tournée d’écoute, le communiqué de la Maison Blanche mentionne une liste d’actions entreprises par l’administration dans le cadre de la stratégie de lutte contre l’antisémitisme. Il s’agit notamment d’informer et de former les communautés juives et les autres communautés pour qu’elles sécurisent leurs bâtiments et leurs systèmes informatiques contre les menaces, et de réunir les organismes chargés de l’application de la loi et les communautés religieuses ciblées par la violence. Des fonctionnaires fédéraux ont également organisé une formation à l’intention du personnel du service des parcs nationaux afin de mettre un terme au harcèlement antisémite et de le prévenir.

Parallèlement à ces mesures, le gouvernement va informer les membres des minorités religieuses de leurs droits en matière d’aménagements religieux sur le lieu de travail et sensibiliser les étudiants en médecine, les professionnels et les aumôniers à la discrimination religieuse dans les établissements de soins de santé.

Finalement, une exposition sur la réaction des États-Unis à la Shoah fait le tour des bibliothèques du pays.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.