Washington pense que Levinson, ex-agent du FBI, n’est plus en Iran
Rechercher

Washington pense que Levinson, ex-agent du FBI, n’est plus en Iran

"Nous continuerons à insister auprès de l'Iran pour qu'ils fournissent autant d'informations que possibles sur le sort de M. Levinson", a déclaré Josh Earnest

Robert Levinson en novembre 2010. (Crédit : capture d'écran YouTube/HelpBob Levinson)
Robert Levinson en novembre 2010. (Crédit : capture d'écran YouTube/HelpBob Levinson)

La Maison Blanche a affirmé mardi qu’elle pensait que Robert Levinson, ex-agent du FBI disparu il y a neuf ans en Iran, n’était plus dans ce pays.

La famille de cet homme disparu dans de mystérieuses circonstances en mars 2007 alors qu’il était déjà retraité du FBI depuis une dizaine d’années, s’est dite lundi « abattue et indignée » du fait qu’il ne fasse pas partie des prisonniers échangés ce week-end entre Téhéran et Washington.

« Nous avons des raisons de croire que M. Levinson n’est plus en Iran », a déclaré Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche, tout en refusant de se prononcer sur le fait de savoir s’il était encore en vie.

« Nous continuerons à insister auprès de l’Iran pour qu’ils fournissent autant d’informations que possibles sur le sort de M. Levinson », a-t-il ajouté.

Dimanche, le président Barack Obama a rappelé les efforts des Etats-Unis pour retrouver l’ancien agent, affirmant dans un discours à la Maison Blanche que son pays « n’oublierait jamais Bob ».

La Maison Blanche a toujours affirmé que Levinson n’oeuvrait pas pour le gouvernement américain au moment de sa disparition. Mais selon le Washington Post, Levinson travaillait pour la CIA et devait rencontrer un informateur au sujet du programme nucléaire iranien.

Père de sept enfants, Levinson souffrait de diabète et d’hypertension, ce qui a fait craindre à sa famille qu’il ne reçoive pas des soins appropriés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...